DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L1: Jardim (Monaco) ne s'attend pas "à une grosse vente" cet hiver

Vous lisez:

L1: Jardim (Monaco) ne s'attend pas "à une grosse vente" cet hiver

L1: Jardim (Monaco) ne s'attend pas "à une grosse vente" cet hiver
Taille du texte Aa Aa

“Monaco n’a pas l’habitude de faire de grosses ventes en hiver”: Leonardo Jardim a précisé, jeudi en conférence de presse d’avant-match contre Yzeure en coupe, qu’il n’entrait pas “dans la stratégie” de Monaco de transférer Lemar et Fabinho lors de ce mercato.

A la question posée concernant le futur de l’international Thomas Lemar, très sollicité par les clubs anglais de Liverpool et d’Arsenal jusqu’au 31 août 2017, date de fermeture du marché d‘été des transferts, Leonardo Jardim a été clair. “J’en ai déjà parlé avec vous (la presse, ndlr)”, a-t-il répondu. Monaco n’a pas l’habitude de faire de grosses ventes en hiver. C’est notre stratégie.”

“Les joueurs le comprennent et savent comment ça se passe ici”, a-t-il ajouté.

Récemment, le Brésilien Fabinho avait déclaré en conférence de presse que, s’il pensait effectuer sa dernière saison à Monaco, il ne partirait pas en janvier. Thomas Lemar, lui, ne s’est jamais clairement positionné sur le sujet.

En revanche, après les prêts de Soualiho Meïté à Bordeaux et de Terence Kongolo à Huddersfield (D1 anglaise), Jardim pensent que “un ou deux jeunes” peuvent encore être prêtés.

“Certains comme Sylla font partie du groupe de CFA et ont besoin d’une autre expérience, car ils ne sont pas prêts pour l‘équipe première de Monaco”, a expliqué Jardim, qui pense également qu’un “jeune gardien (Sy ou Badiashile, ndlr) pourrait être prêté”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.