DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inde: une figure de l'opposition en prison pour corruption

Vous lisez:

Inde: une figure de l'opposition en prison pour corruption

Inde: une figure de l'opposition en prison pour corruption
Taille du texte Aa Aa

Un responsable de l’opposition indienne, Lalu Prasad Yadav, a été emprisonné samedi pour trois ans et demi dans une affaire de corruption portant sur plusieurs millions de dollars, ont annoncé les médias indiens.

Lalu Prasad Yadav, 69 ans, ancien ministre des Chemins de fer et ex-chef du gouvernement de l’Etat déshérité du Bihar (est), y est très populaire pour ses prises de position en faveur des castes défavorisées.

Le tribunal indien anti-corruption l’avait déclaré le mois dernier coupable d’avoir détourné près de 140.000 dollars d’argent public dans le cadre d’une escroquerie plus importante d’un montant d’une dizaine de milliards de roupies, soit 157 millions de dollars.

Une soixantaine d’enquêtes ont été ouvertes dans cette affaire à l’encontre de plusieurs dizaines de politiciens et de responsables publics, accusés d’avoir inventé de toutes pièces d’importants troupeaux de bétail pour obtenir des fonds publics destinés à du fourrage et des médicaments.

Opposant notoire du Premier ministre indien Narendra Modi, Lalu Prasad Yadav a rejeté ces accusations, parlant de “vendetta politique” de la part du Bharatiya Janata Party (BJP) au pouvoir.

“Nous espérons qu’il sera libéré sous caution. Nous avons pleine confiance dans la justice”, a déclaré son fils Tej Pratap à la presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.