DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le froid mordant continue de paralyser le nord-est de l'Amérique

Vous lisez:

Le froid mordant continue de paralyser le nord-est de l'Amérique

Le froid mordant continue de paralyser le nord-est de l'Amérique
Taille du texte Aa Aa

La vague de froid extrême, avec des températures bien en dessous des normes saisonnières, continuait de paralyser le nord-est de l’Amérique samedi, perturbant notamment le trafic aérien aux Etats-Unis.

A New York le thermomètre affichait -10° Celsius, avec des températures ressenties encore plus basses. Ce n’est qu’enveloppés dans plusieurs couches de vêtements que les habitants se risquaient à sortir dans la rue, où ils pouvaient admirer la vue sur la célèbre Hudson River, partiellement gelée.

Alors que des milliers de vols ont déjà été annulés ou retardés dans les aéroports du Nord-Est depuis le début de la vague de froid cette semaine, le site Flightaware indiquait que plus de 2.250 vols avaient été retardés.

Dans les diférents aéroports de New York, environ un tiers des vols étaient impactés. Selon Flightradar, les passagers d’un vol en provenance de Pékin arrivé à JFK ont dû attendre sept heures avant de pouvoir débarquer.

“Bloqué sur la piste depuis plus de trois heures à JFK, vol Alitalia 8604. Nombre de passagers ont besoin de soins médicaux. On ne nous dit rien”, a tweeté un passager, Chris Mendez, dans la nuit. “Des bébés pleurent de faim et des gens appellent la police depuis l’avion”, a-t-il ajouté.

Pendant la nuit, toujours à JFK, un avion de China Southern Airlines a heurté un autre appareil, de la Kuwait Airways, sur le tarmac, selon des médias locaux. Aucune victime n‘était à déplorer.

Au moins deux vols à destination de New York — OS87 de Vienne et LH400 de Francfort —, ont dû faire demi-tour en raison de la capacité limitée de JFK de les accueillir, selon Flightradar.

Tôt dans la matinée, sur le mont Washington dans le New Hampshire, à l’extrémité nord-est du pays, les températures approchaient les -38° Celsius, selon l’observatoire du site.

Au Canada, où le froid extrême est installé depuis plus de deux semaines, les forts vents et la neige ont provoqué la coupure de nombreux axes du réseau routier à l’est du Québec et au Nouveau-Brunswick.

Avec des marées plus importantes, des inondations ont endommagé plusieurs localités de la côte gaspésienne (Québec) et les traversées maritimes sur le Saint-Laurent ont été suspendues en attendant une amélioration des conditions attendues dans quelques jours.

Les services météorologiques ont encore maintenu les alertes de froid extrême en vigueur sur pratiquement toute la moitié est du Canada avec des températures ressenties approchant les -50 degrés Celsius au nord de l’Ontario et du Québec.

“Couvrez-vous car des engelures peuvent se développer en quelques minutes sur la peau exposée”, a mis en garde le gouvernement en recommandant, en cas de déplacement, de toujours avoir “une trousse d’urgence dans votre véhicule, incluant des couvertures et des câbles de démarrage”.

Dans les aéroports de Toronto et de Montréal, de nombreux vols étaient annulés ou retardés de plusieurs heures.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.