DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: le cauchemar se poursuit pour Mladenovic

Vous lisez:

Tennis: le cauchemar se poursuit pour Mladenovic

Tennis: le cauchemar se poursuit pour Mladenovic
Taille du texte Aa Aa

Le cauchemar se poursuit pour Kristina Mladenovic, tête de série N.5, qui n’a plus gagné un match depuis le mois de juillet à Washington, et a dû abandonner dès son entrée en lice à Sydney dimanche face à la jeune Australienne Ellen Perez.

Menée 6-4, 4-2 par Perez, 343e joueuse mondiale qui à 22 ans bénéficiait d’une wild card, Mladenovic a été victime de la chaleur infernale de l‘été austral.

“Quarante-trois degrés mais probablement 50 sur le court quand le match a commencé… Je suis désolée pour les fans. Je pense que c’est la première fois de ma carrière que j’abandonne un match… ça veut tout dire”, a tweeté la Française de 24 ans, qui figure encore au 11e rang mondial.

Mladenovic, qui a connu notamment des problèmes de genou à l’automne, reste sur une incroyable série d‘éliminations prématurées: elle a subi face à Perez sa 14e défaite consécutive sur le circuit.

L’Australie ne réussit pas à la Française, qui avait perdu la semaine passée au 1er tour à Brisbane face à la qualifiée biélorusse Aliaksandra Sasnovich 1-6, 6-3, 7-5.

L’année passée, elle avait déjà perdu au 1er tour à Hobart face à la qualifiée belge Elise Mertens avant d‘être sortie dès son entrée en lice à l’Open d’Australie par la Croate Ana Konjuh. Un début d’année maussade qui ne l’avait toutefois pas empêchée de remporter juste après, début février, le tournoi de Saint-Pétersbourg, son seul titre à ce jour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.