DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: la France peut viser "une vingtaine" de médailles (Masseglia, CNOSF)

Vous lisez:

JO-2018: la France peut viser "une vingtaine" de médailles (Masseglia, CNOSF)

JO-2018: la France peut viser "une vingtaine" de médailles (Masseglia, CNOSF)
Taille du texte Aa Aa

L‘équipe de France olympique peut viser “une vingtaine” de médailles lors des prochains jeux Olympiques de Pyeongchang en Corée du Sud (9-25 février), a estimé jeudi le président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Denis Masseglia.

“En général, on estime nos chances de médailles à travers les résultats de nos athlètes lors des Championnats du monde de l’année précédente et des grandes épreuves. Aussi bien en neige qu’en glace, on a nos chances”, a expliqué Denis Masseglia, après ses vœux au monde sportif français au siège du CNOSF.

“On voit bien à travers le comportement de nos athlètes en ce début d’année, qu’il y a des confirmations par rapport aux performances réalisées l’année dernière”, a-t-il ajouté.

“L’estimation sur laquelle on s’est basée nous permet d’espérer une vingtaine de médailles à Pyeongchang, ce qui serait fabuleux. Ce n’est pas un chiffre donné au hasard. En espérant qu’il y ait plein de podiums et de Marseillaises au rendez-vous”, a conclu le patron de l’olympisme français.

Lors des précédents jeux Olympiques d’hiver à Sotchi (Russie) en 2014, la France avait terminé avec un total de quinze médailles, dont quatre titres (deux en biathlon pour Martin Fourcade, un pour Jean-Frédéric Chapuis en skicross et un pour Pierre Vaultier en snowboardcross).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.