DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Top 14: l'ailier de Clermont Samuel Ezeala "va très bien", assure Azéma

Vous lisez:

Top 14: l'ailier de Clermont Samuel Ezeala "va très bien", assure Azéma

Top 14: l'ailier de Clermont Samuel Ezeala "va très bien", assure Azéma
Taille du texte Aa Aa

Le jeune ailier de Clermont, Samuel Ezeala, victime pour son premier match en Top 14 d’un KO impressionnant qui a relancé la question de la dangerosité des commotions, “va très bien”, a assuré jeudi son entraîneur Franck Azéma.

“Il va très bien, il est rentré mardi soir (après son hospitalisation à Paris) donc ça va”, a déclaré Azéma en conférence de presse.

“Faut passer à autre chose, l’important c’est que ça aille bien, qu’il puisse se reposer, reprendre des paliers progressivement pour pouvoir rejouer. C’est son premier KO, forcément on va tenir compte de l’avis du neuro en permanence, être à l‘écoute de ses sensations”, a ajouté Azéma.

“Le protocole, c’est un minimum qu’on se donne mais c’est toujours surtout la sensation du joueur, c’est ça qui est important. Dans la majorité des cas, on essaie de donner plus de temps de récup”, a-t-il encore dit.

Aligné pour la première fois en Top 14 dimanche sur le terrain du Racing 92 (défaite 58-6), alors que le club est décimé par les blessures dans ses lignes arrières, Ezeala, à peine 18 ans, a été victime d’un K.O. impressionnant après un choc avec son vis-à-vis Virimi Vakatawa qui l’a laissé sans connaissance.

Les images de son choc tête en avant et des draps tendus par le personnel médical pour cacher les détails de l’intervention, ont largement choqué, suscitant de nombreuses réactions.

Alors que le syndicat de joueurs Provale a estimé qu’Ezeala était peut-être trop jeune pour jouer en Top 14, Azéma avait rétorqué mercredi qu’il n’avait joué que “parce qu’il est bon”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.