DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: Richie Porte favori à sa succession au Tour Down Under

Vous lisez:

Cyclisme: Richie Porte favori à sa succession au Tour Down Under

Cyclisme: Richie Porte favori à sa succession au Tour Down Under
Taille du texte Aa Aa

Richie Porte, le chef de file australien de BMC, est le grand favori pour conserver son titre lors du Tour Down Under, la grande course de reprise du calendrier WorldTour de mardi à dimanche en Australie.

Les quatre dernières éditions de l‘épreuve, qui célèbre cette année ses 20 ans, ont été remportées par un Aussie, avantagé par le concomitance avec le championnat national quand les étrangers n’ont plus couru depuis octobre. Elle commence mardi à Port-Adelaide par une étape de 145 kilomètres jusqu‘à Lyndoch pour rester ensuite dans le sud du pays.

L’avant-dernière étape proposera fidèlement samedi la double ascension de Willalunga Hill, où, en référence au Tour de France, des milliers de supporteurs ont l’habitude de se masser le long des routes pour encourager bruyamment le peloton.

C’est souvent à cet endroit que la course se joue, et c’est ici-même que Porte avait fait la différence en 2017.

“J’adorerai m’imposer encore à Willalunga, a reconnu le Tasman. Personnellement, ce serait une belle façon de commencer la saison en remportant cette course encore”.

Pour réaliser ce scenario, Porte devrait pouvoir s’appuyer sur une équipe solide, épaulé par le vainqueur 2015 Rohan Dennis et le quadruple champion Simon Gerrans.

Outre Dennis, Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe), 3e en 2017, et Nathan Haas (Katusha-Alpecin), 4e, seront les principaux rivaux de Porte pour le classement général.

Outre ces trois-là, il faudra aussi compter sur l’Italien Elia Viviani (Quick-Step Floors) et l’Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) pour animer les sprints.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.