DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: Prudhomme comprend Bardet

Vous lisez:

Cyclisme: Prudhomme comprend Bardet

Cyclisme: Prudhomme comprend Bardet
Taille du texte Aa Aa

Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme a déclaré mardi “comprendre” Romain Bardet qui a marqué son impatience pour que le cas Froome soit résolu dans les meilleurs délais.

“Je comprends ses propos”, a assuré le directeur du Tour en marge de la présentation du Grand départ du Tour 2019 à Bruxelles.

“La saison démarre sans qu’aucune décision n’ait été prise”, a estimé Bardet à propos du contrôle antidopage “anormal” de Chris Froome lors de la victoire du Britannique à la Vuelta en septembre dernier. “On est ridicule, on est la risée. On marche sur la tête”.

“Je ne peux que me répéter”, a déclaré Christian Prudhomme, “en souhaitant la réponse la plus rapide ou la moins lente possible”.

“J’ai la conviction que l’Union cycliste internationale (UCI) et son président David Lappartient vont tout faire pour que ce soit le cas”, a cependant ajouté le directeur du Tour.

Le contrôle “anormal” de Froome (excès de salbutamol, deux fois plus que le plafond autorisé) a été révélé en décembre. Conformément au réglement international, le quadruple vainqueur du Tour n’a pas été suspendu à titre provisoire, dans l’attente de la décision.

Froome, averti de son contrôle dès la fin septembre, a annoncé qu’il tenterait cette année le doublé Giro (mai) et Tour de France (juillet).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.