DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Monaco sauve le nul contre Nice mais cède la 2e place à Marseille

Vous lisez:

Ligue 1: Monaco sauve le nul contre Nice mais cède la 2e place à Marseille

Ligue 1: Monaco sauve le nul contre Nice mais cède la 2e place à Marseille
Taille du texte Aa Aa

Monaco a sauvé le match nul in extremis mardi chez lui face à Nice (2-2) mais a perdu sa 2e place, dépassé par Marseille vainqueur de Strasbourg un peu plus tôt, dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1.

Loin derrière le Paris SG (53 points), l’OM a pris au moins temporairement à Monaco la 2e place de la Ligue 1 (44 pts), même si Lyon (42 pts) peut encore le dépasser s’il gagne à Guingamp mercredi.

Les Monégasques (43 pts), menés 2-1 sur deux buts de l’inévitable Mario Balotelli (son 3e doublé contre Monaco en deux saisons!), ont réussi à égaliser avec un peu de roublardise en jouant vite un coup franc dans les arrêts de jeu, qui permettait au tout aussi inévitable Falcao d‘égaliser à la 92e minute. Le 16e but du Colombien cette saison en championnat.

Nice pourra regretter plusieurs balles de break gâchées mais peut se satisfaire d’une bonne 6e place après un début de saison complètement raté. Depuis l’humiliation subie chez eux face à Lyon (0-5) le 26 novembre, les Nicois restent sur sept matches sans défaite.

Ses collègues azuréens qui se neutralisent, Marseille en a profité pour prendre la 2e place avec sa victoire contre Strasbourg (2-0). L’OM a dû faire preuve de beaucoup de patience, a raté un pénalty par Germain, avant que Njie n’arrive enfin à percer la carapace Oukidja (79). Payet a assuré la victoire phocéenne en toute fin de match (87).

- Bordeaux rechute –

Après une belle embellie en novembre et décembre, Strasbourg a de son côté poursuivi son mauvais début d’année 2018 et enchaîné un troisième revers de suite, ce qui le fait retomber en deuxième partie de classement. Et un malheur n’arrivant jamais seul, Oukidja s’est blessé sur le but de Payet et a dû sortir sur une civière.

Ambiance bien morose également à Bordeaux, qui après une série de six défaites d’affilée avait enfin relevé la tête ce week-end en allant battre Troyes.

Mais les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont aussitôt rechuté, et ils ont de quoi s’en vouloir. Après une partie globalement dominée, la nouvelle recrue Paul Baysse répondait à une provocation d’Ivan Santini dans la surface girondine à la 89e minute, bien loin du ballon. Averti par son assistant, l’arbitre Stéphane Jochem excluait Baysse et donnait un penalty aux Caennais, qui n’en demandaient pas tant.

Santini le transformait (89), et Rodelin scellait le succès normand dans les arrêts de jeu (90+4).

Bordeaux n’a que 4 longueurs d’avance sur Angers, l’actuel barragiste, et Caen, dont la dernière victoire en L1 remontait à la mi-novembre (déjà contre Bordeaux…) souffle un peu après six matches sans succès (2 nuls, 4 défaites): les Malherbistes sont bien calés en milieu de classement.

bdx/ps

Résultats de la 21e journée de la Ligue 1 de football:

mardi

Bordeaux – Caen 0 – 2

Marseille – Strasbourg 2 – 0

Monaco – Nice 2 – 2

mercredi

(19h00) Amiens – Montpellier

Angers – Troyes

Guingamp – Lyon

Lille – Rennes

Metz – Saint-Etienne

Toulouse – Nantes

(21h00) Paris SG – Dijon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.