DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Capitanat du XV de France: Brunel tranchera après avoir vu Guirado

Vous lisez:

Capitanat du XV de France: Brunel tranchera après avoir vu Guirado

Capitanat du XV de France: Brunel tranchera après avoir vu Guirado
Taille du texte Aa Aa

Le nouveau sélectionneur du XV de France Jacques Brunel décidera de maintenir ou non le capitaine Guilhem Guirado dans son rôle de capitaine après s‘être entretenu avec le talonneur à partir de lundi, début de la préparation des Bleus en vue du Tournoi des six nations, a-t-il indiqué mercredi.

“Je vais prendre une décision en début de semaine lorsque les joueurs arriveront” au Centre national du rugby (CNR) de Marcoussis, a déclaré Brunel en marge de l’annonce, à Paris, du groupe de 32 joueurs pour préparer la première rencontre le 3 février face à l’Irlande.

Guirado est le capitaine des Bleus depuis le Tournoi 2016, début du mandat de Guy Novès, remplacé fin décembre 2017 par Brunel après une série de six tests sans victoire: cinq défaites ponctuées d’un match nul historique face au Japon. Le Toulonnais s‘était montré très affecté après cette dernière contre-performance collective.

“Je l’ai déjà dit, je l’ai trouvé admirable à travers les défaites, les échecs. Il a toujours montré un enthousiasme terrible, une détermination sans faille. Ce garçon-là, je le connais par coeur en plus”, a-t-il ajouté à propos d’un joueur qu’il a dirigé à Perpignan et avec qui il a remporté le championnat de France en 2009.

“Mais… est-ce que cela lui a pesé, est-ce que c’est trop, est-ce qu’il voudrait se délester de cela, est-ce qu’il a encore envie de s’y investir? C’est de tout cela dont on va parler et on va le faire à l’intérieur du groupe”, a développé l’ex-manager de Bordeaux-Bègles pour expliquer sa démarche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.