DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: les pourparlers de paix sous l'égide de l'ONU reprendront les 25-26 janvier

Vous lisez:

Syrie: les pourparlers de paix sous l'égide de l'ONU reprendront les 25-26 janvier

Syrie: les pourparlers de paix sous l'égide de l'ONU reprendront les 25-26 janvier
Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle session de pourparlers de paix sur la Syrie doit avoir lieu les 25 et 26 janvier à Vienne sous l‘égide de l’ONU, ont annoncé mercredi les Nations unies.

La principale instance de l’opposition syrienne a annoncé sa présence à ce 9e round de discussions. Il se tiendra, “pour des raisons logistiques”, “dans les locaux des Nations unies à Vienne, en Autriche”, a précisé l‘émissaire onusien pour la Syrie, Staffan de Mistura, dans un communiqué.

Celui-ci “s’attend à ce que les délégations viennent à Vienne prêtes à un engagement” sur le dossier, “plus particulièrement sur le volet constitutionnel”.

Les discussions parrainées par l’ONU ont d’ordinaire lieu à Genève et le huitième round de discussions sur le conflit syrien, début décembre, s’est achevé encore une fois sans réelles avancées, avec comme pierre d’achoppement le sort du président al-Assad. L’ONU a rendu Damas responsable de cet échec.

“La Russie doit renforcer la pression sur le régime syrien non seulement pour qu’il vienne” à la nouvelle réunion de pourparlers, “mais aussi pour qu’il participe de manière crédible aux efforts de l’ONU, et mette en oeuvre les décisions qui seront prises”, a déclaré mercredi le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson dans un discours sur la Syrie prononcé en Californie. Principal allié de Bachar al-Assad, Moscou “a une rôle significatif à jouer pour le persuader”, a-t-il insisté.

Moscou va organiser une autre conférence sur la paix les 29 et 30 janvier à Sotchi, en Russie.

Déclenché en mars 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s’est complexifié avec l’implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 340.000 morts ainsi que des millions de déplacés et de réfugiés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.