DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aulas: "Le PSG crée une inflation dangereuse en France"

Vous lisez:

Aulas: "Le PSG crée une inflation dangereuse en France"

Aulas: "Le PSG crée une inflation dangereuse en France"
Taille du texte Aa Aa

Jean-Michel Aulas affirme avoir beaucoup d’estime pour Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG que Lyon affrontera dimanche lors de la 22e journée, tout en estimant que “le PSG crée dans la bulle du football une inflation dangereuse en France”.

“L’homme est attachant, il n’est pas en cause. Ce qui est en cause, ce sont les structures du football français qui légitiment cet état de fait. Je n’en veux pas à Nasser, je combats le système qu’il représente”, a détaillé le président de l’OL dans une interview exclusive au Parisien à paraître vendredi et diffusée sur le site internet du journal.

Revenant sur le transfert record de Neymar, acheté 222 millions d’euros au FC Barcelone, M. Aulas se pose des questions: “Neymar, je ne sais pas s’il est salarié à 100% du PSG ou salarié en partie du Qatar pour la Coupe du monde”.

“Dans un environnement où le PSG veut gagner pour des raisons géopolitiques la Ligue des champions (…), l’inflation générée en France par le PSG est une inflation artificielle car les fonds utilisés sont les sous d’un Etat. Le PSG essaie de rattraper et de dépasser les clubs les plus puissants, mais ce sont les clubs qui gèrent leurs propres ressources”, a conclu le président de l’Olympique lyonnais, 2e de L1 à neuf points du PSG.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.