DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: 2 matches à huis clos requis contre la Lazio pour des photos détournées d'Anne Frank

Vous lisez:

Italie: 2 matches à huis clos requis contre la Lazio pour des photos détournées d'Anne Frank

Italie: 2 matches à huis clos requis contre la Lazio pour des photos détournées d'Anne Frank
Taille du texte Aa Aa

Les instances disciplinaires de la fédération italienne de football ont requis une sanction de deux matches à huis clos contre la Lazio Rome dans l’affaire des photos détournées d’Anne Frank retrouvées au Stade Olympique, a annoncé l’avocat du club de la capitale.

Une amende de 50.000 euros a également été réclamée, selon l’avocat Gian Michele Gentile, cité par la Gazzetta dello Sport.

“Compte tenu de toutes les circonstances atténuantes, nous avons demandé un non-lieu”, a ajouté l’avocat, précisant que la décision était attendue pour le début de la semaine prochaine.

Lors d’un match Lazio-Cagliari en octobre, de nombreux supporters abonnés en Curva Nord (virage Nord) avaient acheté des places en Curva Sud, celle de leurs grands rivaux de l’AS Rome, mises en vente à un euro par le club.

La Curva Nord était alors suspendue après des cris de singe entendus face à Sassuolo début octobre.

Les supporters avaient laissé dans la Curva Sud des autocollants montrant un photomontage d’Anne Frank avec le maillot de la Roma, ainsi que d’autres autocollants antisémites ou homophobes.

L’affaire avait provoqué une vive émotion en Italie, et 13 tifosi de la Lazio, identifiés grâce aux images de surveillance, ont déjà été interdits de stade pour de cinq à huit ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.