DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Sharapova victime de la résurgence de Kerber

Vous lisez:

Open d'Australie: Sharapova victime de la résurgence de Kerber

Open d'Australie: Sharapova victime de la résurgence de Kerber
Taille du texte Aa Aa

Maria Sharapova a été victime de la résurgence d’Angelique Kerber, qui l’a éliminée samedi au troisième tour de l’Open d’Australie en deux sets 6-1, 6-3.

Ce match opposait deux anciennes N.1 mondiales et deux anciennes championnes à Melbourne, la Russe en 2008 et l’Allemande en 2016.

Sharapova, 30 ans, jouait son deuxième tournoi du Grand Chelem depuis la fin de sa suspension pour dopage. C’est à Melbourne, en janvier 2016, qu’elle avait subi un contrôle positif au meldonium puis sanctionnée pour quinze mois.

De retour au printemps dernier, elle n’avait pas été invitée à Roland-Garros et avait dû renoncer à disputer les qualifications de Wimbledon à cause d’une blessure. A l’US Open, elle s‘était arrêtée en huitième de finale. Après sa saison réduite (8 tournois disputés seulement) et ses résultats mitigés en 2017, elle se présentait en Australie à la 48e place mondiale.

Kerber n‘était pas la plus facile adversaire à croiser dès le troisième tour. Descendue à la 20e place mondiale, après avoir été première en début d’année, à cause d’une saison 2017 très fade, la gauchère allemande est revenue en forme en ce mois de janvier. A Sydney, la semaine précédent l’Open d’Australie, elle a remporté son premier titre depuis l’US Open 2016.

Elle a poursuivi sur sa lancée à Melbourne où elle n’a cédé que douze jeux en trois matchs.

Très en jambes, elle a poussé Sharapova à commettre un grand nombre de fautes (20 au total, dont 14 en coup droit). Le match a été plié en 1h 04 min.

“J’ai tellement de bons souvenirs sur ce court”, a déclaré l’Allemande, qui avait créé la surprise en battant Serena Williams dans une superbe finale dans la Rod Laver Arena en 2016.

Au prochain tour, Kerber, 30 ans depuis jeudi, sera largement favorite, que ce soit face à la Polonaise Agnieszka Radwanska (35e) ou face à la Taïwanaise Hsieh Su-Wei (88e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.