DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Biathlon: l'éclatante revanche de Martin Fourcade à Anterselva

Vous lisez:

Biathlon: l'éclatante revanche de Martin Fourcade à Anterselva

Biathlon: l'éclatante revanche de Martin Fourcade à Anterselva
Taille du texte Aa Aa

Un coup pour toi, un coup pour moi: après avoir subi la loi de Johannes Boe sur le sprint et la poursuite d’Anterselva vendredi et samedi, Martin Fourcade a pris une éclatante revanche sur le Norvégien en remportant dimanche la mass start, dernier rendez-vous avant les JO.

A trois semaines de Pyeongchang (9-25 février), les éléments d’un duel au sommet sont donc en place entre le Français et le Norvégien, seulement 6e.

“Je suis très content, ce n‘était pas qu’une course avec Johannes, il y avait beaucoup de monde”, a tempéré Fourcade au micro de la chaîne l’Equipe.

Il n’empêche, le Français – qui a ainsi signé la 69e victoire de sa carrière – avait bien le Norvégien dans le viseur durant cette course.

“Avec ce duel, c’est sûr que je dois aller plus loin dans mes réserves”, a reconnu le leader du général de la Coupe du monde.

“Aujourd’hui j’ai calqué ma course sur Johannes, et quand il a fait ses deux fautes au tir (dès le premier passage), j’ai embrayé pour conserver un écart conséquent. Après je savais que ça ne dépendait que de moi”, a-t-il expliqué.

Fourcade, qui signe sa 6e victoire de l’hiver – contre 8 à Boe – reprend un peu d’avance au classement général de la Coupe du monde (834 pts contre 780 pour Boe).

“J’ai fait une course plutôt intelligente en terme de gestion, en gardant pour le dernier tour au cas où, ça m’a permis de finir tranquillement, j’avais le corps un peu fatigué après 3 semaines de compétition”, a encore confié Fourcade.

Fourcade a finalement devancé l’aîné des frères Boe (2e à 2 sec 8/10) et l’autre Norvégien Erland Bjoentegaard (3e à 5 sec 1/10), tous deux également fautifs au tir à deux reprises.

- ‘faire le plein d‘énergie’ –

Tout n’a pas été parfait malgré tout pour le Français, auteur donc d’un 18/20 aux tirs. Mais à l’en croire, il s’agit d’un mal pour un bien, dans l’optique des Jeux.

“Mes erreurs au tirs sont des erreurs bêtes car techniquement il y a tout en place. Je suis presque heureux de terminer la course comme ça, ça me permet de rester vigilant dans la préparation des Jeux, ce sont des détails qui vont m‘être utiles dans la préparation”.

Le N.1 mondial va désormais s’octroyer “deux trois jours de repos”.

Il s’agira pour lui de “faire le plein d‘énergie et d’aborder ces JO avec plein d’envie et de joie de vivre comme il y a quatre ans avant Sotchi”.

Cela avait effectivement plutôt pas mal marché pour lui en Russie (deux titres et une médaille d’argent)…

Sotchi est également un excellent souvenir pour la Bélarusse Darya Domracheva, qui avait un signé un triplé en or aux JO-2014.

Et ce n’est sans doute pas un hasard de la voir ainsi revenir au premier plan à trois des semaines de Pyeongchang.

Elle aussi a donc remporté la mass start d’Anterselva, devant la Slovaque Anastasia Kuzmina et la Finlandaise Kaisa Makarainen, 3e à 16 sec 2/10 malgré 4 fautes, de quoi susciter des regrets pour elle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.