DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Six nations: quatre joueurs ménagés et un grippé pour le premier entraînement de l'ère Brunel

Vous lisez:

Six nations: quatre joueurs ménagés et un grippé pour le premier entraînement de l'ère Brunel

Six nations: quatre joueurs ménagés et un grippé pour le premier entraînement de l'ère Brunel
Taille du texte Aa Aa

Félix Lambey, Geoffrey Doumayrou, Anthony Jelonch et Henry Chavancy ont travaillé à part mardi à Marcoussis (Essonne) lors du premier entraînement du XV de France dirigé par le nouveau sélectionneur Jacques Brunel, alors que Camille Chat, malade, est resté dans sa chambre, a constaté l’AFP.

Les quatre joueurs sont légèrement diminués par des pépins physiques, tandis que Chat est grippé.

Leurs 26 coéquipiers se sont entraînés pour la première fois en vue de l’ouverture du Tournoi des six nations, le 3 février contre l’Irlande, sous les ordres de Brunel, nommé le 27 décembre en remplacement de Guy Novès.

Une séance d’une bonne heure et demie, où les Bleus ont d’abord travaillé essentiellement les sorties de camp et les montées défensives, avant de se répartir par ateliers (touches, jeu au pied…).

Brunel et le capitaine Guilhem Guirado ont quitté l’entraînement avant son terme pour prendre un vol pour Londres, où ils participeront mercredi à la journée de lancement du Tournoi des six nations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.