DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: Federer face au défi de la jeunesse

Vous lisez:

Open d'Australie: Federer face au défi de la jeunesse

Open d'Australie: Federer face au défi de la jeunesse
Taille du texte Aa Aa

Roger Federer fera face au défi de la jeunesse dans sa 14e demi-finale de l’Open d’Australie contre la révélation du tournoi, le Sud-Coréen Chung Hyeon.

Les demi-finales dames opposeront jeudi la Danoise Caroline Wozniacki à la Belge Élise Mertens et la Roumaine Simona Halep à l’Allemande Angelique Kerber.

. Un faux-départ et un sprint

Roger Federer a surmonté un mauvais début de match face à l’un de ses vieux rivaux, Tomas Berdych. Une fois un break effacé et deux balles de set sauvées dans la première manche, il a piqué un sprint qui a cloué le Tchèque sur place: 7-6 (7/1), 6-3, 6-4.

“Je me suis accroché, j’ai eu un peu de chance, j’ai été un peu en colère aussi”, a dit Federer, faisant allusion à une panne temporaire du “Hawk-Eye”, qui l’a empêché de “challenger” une décision du juge de ligne. “Mais je suis sûr que la décision de l’arbitre était bonne”, a-t-il plaisanté. “Heureusement que j’ai gagné ce premier set, ça a été la clef du match”.

Après l’abandon de Rafael Nadal, à qui il a souhaité un bon rétablissement devant les spectateurs de la Rod Laver Arena, Federer est archi favori pour remporter un sixième titre à Melbourne, son vingtième en Grand Chelem. Seul le Croate Marin Cilic, 6e mondial, en grande forme, semble en mesure de lui poser quelques problèmes. Il devra d’abord se défaire jeudi du Britannique Kyle Edmund (49e), autre invité-surprise du dernier carré.

Les deux trentenaires s’affrontaient pour la dixième fois en Grand Chelem, le Suisse menant désormais 8 à 2, et pour la 26e fois au total (20-6) depuis 2004. C’est la troisième fois en trois ans qu’il domine le Tchèque à l’Open d’Australie, sans perdre un set.

Le champion helvétique a ajouté une ligne à son formidable bilan en Grand Chelem. Il jouera sa quatorzième demi-finale à Melbourne, un record bien sûr, le deuxième Stefan Edberg n’en ayant que huit. Ce sera sa 43e dans un tournoi majeur, soit douze de plus que Novak Djokovic et Jimmy Connors.

. Le premier Coréen dans le dernier carré

Après ses exploits contre Alexander Zverev et Novak Djokovic, Chung, âgé de 21 ans et 58e mondial, a poursuivi son beau parcours par une victoire plus attendue face au quart-de-finaliste le plus improbable, l’Américain Tennys Sandgren (97e mondial), en trois sets 6-4, 7-6 (7/5), 6-3. Il est le premier joueur de son pays à se hisser dans le dernier carré d’un tournoi du Grand Chelem.

. Kerber de retour deux ans après

L’Allemande Angelique Kerber est de retour en demi-finales, deux ans après son titre, grâce à sa facile victoire sur l’Américaine Madison Keys, finaliste du dernier US Open, 6-1, 6-2. Seulement 16e mondiale après une année 2017 ratée, mais de nouveau proche de son meilleur niveau, elle est la seule des quatre dernières prétendantes à avoir déjà gagné un tournoi du Grand Chelem.

. Halep enfin en demies

La Roumaine Simona Halep avait déjà fait partie du dernier carré des trois autres tournois majeurs, mais pas à Melbourne. C’est fait après sa victoire expresse sur la Tchèque Karolina Pliskova (6e mondiale) en deux sets 6-3, 6-2 et 1h 11 min de jeu. La N.1 mondiale, toujours en quête de son premier titre majeur, avait pourtant perdu les trois premiers jeux, avant d’en aligner neuf!

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.