DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe de France: Strasbourg enfonce Lille et file en huitièmes

Vous lisez:

Coupe de France: Strasbourg enfonce Lille et file en huitièmes

Coupe de France: Strasbourg enfonce Lille et file en huitièmes
Taille du texte Aa Aa

Le Racing Club de Strasbourg s’est offert le dernier billet pour les 8es de finale de la Coupe de France en battant (2-1) une équipe de Lille qui continue de s’enfoncer dans la crise, mardi à la Meinau.

Si la Coupe n‘était pas un objectif pour le Losc, une qualification aurait eu le mérite de redonner le sourire et un peu de confiance aux hommes de Christophe Galtier, qui ont au contraire encaissé une troisième défaite d’affilée en à peine plus d’une semaine après les revers face à Rennes (1-2) et Troyes (0-1).

Toutefois, les Nordistes ont affiché un meilleur visage que lors de leur dernier match au stade de l’Aube à l’issue duquel leur entraîneur avait piqué une grosse colère. Ce dernier avait du coup laissé plusieurs cadres sur le banc en Alsace: Thiago Mendes, Edgar Ié, Nicolas Pépé ou encore Mike Maignan.

Lille, qui occupe la place de barragiste en Ligue 1, devra absolument réagir dimanche lors de la “revanche” face aux Strasbourgeois sous peine de sombrer encore plus, six jours avant de recevoir le Paris SG.

- Pelouse catastrophique –

Sur une pelouse catastrophique, les joueurs de Thierry Laurey ont réalisé une belle prestation et obtenu un succès mérité grâce à des buts de Nuno Da Costa (31) et Idriss Saadi (48), tandis que les Dogues avaient réduit le score sur un éclair d’Yves Bissouma (54).

Au prochain tour, le Racing aura une belle carte à jouer pour atteindre les quarts de finale puisqu’il ira défier Grenoble (National 1) au Stade des Alpes.

Après un début de rencontre équilibré, c’est Lille qui se procurait la première grosse occasion par Luis Araujo, qui envoyait sa reprise dans les nuages sur un centre en retrait d’Hamza Mendyl (26).

Strasbourg répondait par Stéphane Bahoken qui s’infiltrait dans la surface avant d‘être taclé in extremis par le capitaine nordiste Ibrahim Amadou (29).

L’action suivante était la bonne pour le Racing: sur un centre d’Anthony Gonçalves, Amadou glissait en raison de l‘état de la pelouse et ne pouvait intercepter le ballon, que Da Costa contrôlait avant de le catapulter au fond des filets (1-0, 31).

Lille réagissait dans la foulée mais Luis Araujo se montrait, une fois n’est pas coutume, trop altruiste et centrait au lieu de frapper (34). Le Brésilien, plutôt en jambes, envoyait ensuite une puissante frappe juste au-dessus de la transversale de Bingourou Kamara (45+1).

Dès la reprise, le Racing tuait le suspense en doublant la mise: profitant d’une relance ratée de Mendyl, Da Costa centrait pour Saadi, qui reprenait de volée le ballon que Kouakou Koffi ne pouvait que freiner (2-0, 47).

- Exploit inutile de Bissouma –

Peu après, le portier lillois évitait même le naufrage de son équipe en repoussant un tir à bout portant de Saadi (51).

Entre-temps, Kamara avait dû plonger dans les pieds d’Ezequiel Ponce pour détourner sa tentative (49).

A la dérive, le Losc parvenait pourtant à réduire le score sur un exploit individuel de Bissouma. Le Malien s’emparait du ballon aux 25 mètres, éliminait deux Alsaciens et décochait un missile qui transperçait Kamara et redonnait espoir aux siens (2-1, 54).

Le match s’animait alors et les actions se succédaient de part et d’autre. Ainsi, après une occasion de Da Costa sur corner (62), c’est Ponce qui mettait le gardien strasbourgeois à contribution (64), avant que Saadi ne manque le doublé de peu sur une reprise de volée (72). Bissouma également était proche d’inscrire un second but sur une frappe lointaine que Kamara repoussait en corner (78).

Malgré une dernière tentative de Nicolas Pépé, le Losc ne pouvait éviter l‘élimination, au grand bonheur de la Meinau. Christophe Galtier et ses joueurs pourront désormais se concentrer sur l’opération maintien, qui est loin d‘être dans la poche…

Résultats complets des 8e de finale:

Mardi

Nantes (L1) – Auxerre (L2) 3-4

Granville (N2) – Concarneau (N1) 3-2 a.p.

Bourg-en-Bresse (L2) – Toulouse (L1) 2-0

Stade Briochin (N2) – Lens (L2) 0-1

Châteauroux (L2) – Chambly (N1) 1-1 a.p.

Chambly qualifié aux tirs au but (4-3)

Colomiers (N2) – Sochaux (L2) 1-2

Canet-en-Roussillon (N3) – Caen (L1) 1-1 a.p.

Caen qualifié aux tirs au but (4-3)

Epinal (N2) – Marseille (L1) 0-2

Mercredi

Montpellier (L1) – Lorient (L2) 4-3

Biesheim (N3) – Grenoble (N1) 2-2 a.p.

Grenoble qualifié aux tirs au but (3-0)

Troyes (L1) – Saint-Etienne (L1) 1-1 a.p.

Troyes qualifié aux tirs au but (4-3)

Tours (L2) – Metz (L1) 0-0 a.p.

Metz qualifié aux tirs au but (2-1)

Saint-Lô (N3) – Les Herbiers (N1) 1-2

Paris SG (L1) – Guingamp (L1) 4-2

Monaco (L1) – Lyon (L1) 2-3

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.