DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan: une bombe en bord de route tue huit personnes

Vous lisez:

Pakistan: une bombe en bord de route tue huit personnes

Pakistan: une bombe en bord de route tue huit personnes
Taille du texte Aa Aa

Huit personnes ont été tuées mardi par l’explosion d’une bombe dissimulée en bord de route dans le nord-ouest du Pakistan, une attaque qui visait apparemment la communauté chiite.

L’engin a explosé dans le district de Maqbal de l’agence tribale de Kurram, frontalière de l’Afghanistan, alors qu’un minibus tranpsortant neuf personnes passait.

Huit d’entre elles, dont 3 femmes et un garçon de 7 ans ont été tués, selon un haut responsable des autorités locales, Basir Khan Wazir.

Les corps sont difficilement identifiables, mais tous semblent être des musulmans chiites, a-t-il expliqué à l’AFP. Un responsable local des services secrets a confirmé l’attaque et son bilan.

L’agence de Kurram a été le théâtre de plusieurs attentats à la bombe visant les chiites dans le passé. Aucun groupe insurgé n’a revendiqué l’attentat dans l’immédiat.

Les zones tribales, dont Kurram fait partie, figurent parmi les plus pauvres et les plus instables du pays. Elles sont régies par un système légal spécifique issu de la colonisation britannique et ont longtemps été secouées par les combats entre l’armée et les groupes islamistes armés.

Situées à la frontière de l’Afghanistan, ces territoires ont servi pendant des années de sanctuaires aux groupes armés talibans ou liés à Al-Qaïda.

La communauté chiite du Pakistan, représente environ un cinquième de la population du pays, elle-même forte de 207 millions d’habitants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.