DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tournoi: la journée des Français, vers une charnière Machenaud-Jalibert, Gourdon en N.8

Vous lisez:

Tournoi: la journée des Français, vers une charnière Machenaud-Jalibert, Gourdon en N.8

Tournoi: la journée des Français, vers une charnière Machenaud-Jalibert, Gourdon en N.8
Taille du texte Aa Aa

Maxime Machenaud et Matthieu Jalibert devraient former la charnière du XV de France samedi contre l’Irlande en ouverture du Tournoi des six nations pour le premier match du nouveau sélectionneur Jacques Brunel, qui titulariserait aussi Kévin Gourdon au poste de numéro 8, selon les informations mardi de l’AFP.

Brunel, qui annoncera sa première composition d‘équipe jeudi à 09h30 à Marcoussis (Essonne), déciderait donc de lancer d’entrée dans le grand bain Jalibert (19 ans, 0 sél.), qu’il a entraîné ces derniers mois à Bordeaux-Bègles avant de prendre les rênes des Bleus.

Et pour épauler le jeune ouvreur, préféré à Anthony Belleau, il ferait le choix de l’expérience en optant, après le forfait de Morgan Parra la semaine dernière, pour Machenaud (29 ans, 31 sél.) plutôt qu’Antoine Dupont ou Baptiste Serin.

Le demi de mêlée du Racing 92, en pleine forme depuis plusieurs semaines après un début de saison compliqué, connaîtrait au Stade de France sa première sélection depuis la tournée de juin 2017 en Afrique du Sud. En novembre, il avait été rétrogradé dans la hiérarchie par le précédent sélectionneur, Guy Novès.

Machenaud devrait aussi prendre en charge le rôle de buteur afin de décharger de cette pression Jalibert.

Les deux joueurs font chambre commune au Centre national du rugby de Marcoussis et étaient associés mardi lors de la dernière séance avant l’annonce de la composition, ouverte pendant vingt minutes à la presse — les Bleus seront de repos mercredi.

Devant eux, Gourdon sera chargé de sortir le ballon des mêlées fermées à la place de Louis Picamoles, l’habituel titulaire qui n’a pas été sélectionné par Brunel.

Le Rochelais, s’il a été formé au poste de numéro 8, n’a jamais occupé ce poste en bleu, systématiquement aligné sur un côté de la troisième ligne.

Mais il est plus expérimenté que Marco Tauleigne (0 sél.) et présente un profil un peu plus joueur.

- Palis, première également ? –

Brunel devrait adjoindre à Gourdon en troisième ligne Yacouba Camara, et probablement Wenceslas Lauret, dont l’abattage en défense et dans les regroupements devrait être précieux face au XV du Trèfle. A moins qu’il n’opte finalement pour les qualités en touche et de course de Sekou Macalou.

Un cran plus haut, pour accompagner Sébastien Vahaamahina, l’encadrement aurait choisi son coéquipier à Clermont Arthur Iturria, pour former un attelage complémentaire et qui se connaît bien.

En première ligne, Jefferson Poirot pourrait être préféré à Eddy Ben Arous au poste de pilier gauche pour accompagner le capitaine Guilhem Guirado et Rabah Slimani.

Si Ben Arous devrait prendre place sur le banc, trois joueurs du Racing devraient démarrer parmi la ligne de trois-quarts: les deux ailiers Virimi Vakatawa et Teddy Thomas, ainsi, sans doute, que Henry Chavancy au centre.

En l’absence de Mathieu Bastareaud (suspendu) et celle, probable, de Geoffrey Doumayrou, qui n’a toujours pas participé à une séance collective en raison d’une blessure à la cuisse gauche, Chavancy devrait démarrer au côté de Rémi Lamerat plutôt que Jonathan Danty, appelé après le forfait de Bastareaud.

Lamerat devrait par ailleurs avoir derrière lui un joueur qu’il connaît bien, pour l’avoir côtoyé à Castres: Geoffrey Palis.

L’arrière devrait, comme Jalibert, connaître sa première sélection, plutôt que le revenant Benjamin Fall, au jeu au pied moins long, une donnée qui sera primordiale face au jeu d’occupation irlandais. Fall a en outre l’avantage de pouvoir aussi couvrir sur le banc le poste d’ailier.

Le XV de départ probable: Palis – Vakatawa, Chavancy (ou Danty), Lamerat, Thomas – (o) Jalibert, (m) Machenaud – Y. Camara, Gourdon, Lauret (ou Macalou) – Vahaamahina, Iturria – Slimani, Guirado (cap), Poirot

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.