DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Maldives: l'opposant en exil Nasheed se présentera à la présidentielle

Vous lisez:

Maldives: l'opposant en exil Nasheed se présentera à la présidentielle

Maldives: l'opposant en exil Nasheed se présentera à la présidentielle
Taille du texte Aa Aa

L’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed, actuellement en exil, a annoncé vendredi à l’AFP qu’il se présentera à l‘élection présidentielle, au lendemain d’une décision surprise de la Cour suprême cassant sa condamnation à 13 ans de prison pour terrorisme.

“Je peux me présenter et me présenterai” au scrutin présidentiel qui doit se tenir cette année, à déclaré l’AFP celui qui avait été en 2008 le premier président démocratiquement élu de cet archipel de l’océan Indien, avant d‘être acculé à la démission en 2012.

“Nous devons établir des procédures réglementaires pour des élections ouvertes, libres et justes sous observation internationale”, a-t-il dit au Sri Lanka, où il rencontrait des dissidents maldiviens.

Si Mohamed Nasheed avait précédemment déclaré sa volonté de se présenter à la présidentielle de 2018, cinq ans après sa défaite face à l’actuel président Abdullah Yameen, il était légalement dans l’impossibilité de le faire en raison de sa condamnation judiciaire – considérée par l’ONU comme politiquement motivée.

La Cour suprême des Maldives a ordonné jeudi la libération des prisonniers politiques de haut rang du pays, estimant que “la nature contestable et politiquement motivée des procès des leaders politiques justifie un nouveau procès”.

L’intervention de la plus haute instance judiciaire s’inscrit à contre-courant de la répression de l’opposition politique par le pouvoir en place ces dernières années, qui a terni l’image de ce haut-lieu du tourisme de luxe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.