DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe Davis: et maintenant, gare à la folie Fognini !

Vous lisez:

Coupe Davis: et maintenant, gare à la folie Fognini !

Coupe Davis: et maintenant, gare à la folie Fognini !
Taille du texte Aa Aa

Après des Néerlandais accrocheurs, les Bleus se rendront à Gênes, lors des quarts de finale (6-8 avril) de la Coupe Davis contre l’Italie, sur les terres de Fabio Fognini, l’un des joueurs les plus imprévisibles du circuit mondial.

Capable du meilleur comme du pire, de coups sublimes mais aussi de pétages de plomb retentissants, “Fogna” reste un joueur coriace quand il est bien disposé, capable de faire perdre leur sang-froid à ses adversaires.

Au Japon, ce week-end, il a ramené les trois points à son équipe. “Je pense que c‘était la rencontre de Coupe Davis la plus difficile que j’ai eue à disputer. J’ai vraiment joué avec mon cœur”, a-t-il dit après quelques émotions fortes.

Outre deux simples “marathon”, remportés en cinq sets, le natif de San Remo, 30 ans, a aussi gagné le double, au côté de Simone Bolelli.

C’est d’ailleurs en double, avec son vieux compère, qu’il a remporté le plus gros titre de sa carrière à l’Open d’Australie (2015).

En simple, le mari de Flavia Pennetta, championne de l’US Open 2015, a soulevé cinq trophées, tous sur terre battue.

C’est à Roland-Garros qu’il s‘était fait connaître en 2011 en y ralliant les quarts de finale. Il peut se targuer d’avoir battu le champion de l’ocre Rafael Nadal, deux fois la même année, en 2016 à Rio puis Barcelone.

Fognini, qui pointait à la 13e place il y a quatre ans (22e actuellement), n’a toutefois pas su tirer la quintessence de son potentiel. Ses prises de bec avec les arbitres et ses coups de sang mémorables l’ont desservi.

Lors du dernier US Open, “Fogna” est allé trop loin. Ses propos misogynes envers une arbitre l’ont placé dans le collimateur du comité Grand Chelem. A la moindre nouvelle incartade, d’ici la fin de saison 2019, il sera suspendu pour deux tournois majeurs.

- Envie pressante et palabres –

Alors, l’impétueux transalpin essaie de se tenir à carreau. Mais à Morioka (Japon), sa nature a eu tendance à revenir au galop. Vendredi, son envie pressante – juste avant de disputer un tie-break – a fait beaucoup rire sur Twitter. Ses palabres avec l’arbitre de chaise dimanche et des propos, pas toujours très cordiaux, beaucoup moins.

Avec Fognini, les Français sont prévenus. Il leur faudra sans doute faire preuve d’une sérénité exemplaire pour éteindre sa fougue lors d’une rencontre disputée très certainement sur terre battue.

Derrière son fantasque leader, l’Italie pourra piocher parmi cinq autres joueurs, dont quatre figuraient dans le top 100 mondial (avant le nouveau classement actualisé ce lundi): les grognards Paolo Lorenzi (36 ans, 46e) et Andreas Seppi (33 ans, 78e) et deux plus jeunes, Thomas Fabbiano (28 ans, 79e), Marco Cecchinato (25 ans, 99e). Bolelli, lui, est descendu au 172e rang mondial mais pointait au 36e à son meilleur niveau en 2009.

L‘équipe championne de l‘édition 1976, qui se languit d’un nouveau sacre, pourrait bien poser des problèmes aux Français avec des joueurs en pleine possession de leurs moyens.

Ce sera le 11e duel entre les deux équipes (5 victoires à 5). Le premier depuis la victoire renversante des Français à Nantes (3-2), lors de la demi-finale de 1996.

Menée 2-0 le vendredi, la bande à Yannick Noah s‘était imposée 3-2 le dimanche avant d’aller reconquérir le Saladier d’argent en Suède. Un bon souvenir…

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.