DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: deux villes mettent en place des bus de nuit pour femmes

Vous lisez:

Espagne: deux villes mettent en place des bus de nuit pour femmes

Espagne: deux villes mettent en place des bus de nuit pour femmes
Taille du texte Aa Aa

Les villes espagnoles de Bilbao (nord) et Terrassa (nord-est) vont mettre en place des trajets de bus de nuit adaptés aux femmes, avec la possibilité de haltes à la demande, a-t-on appris mardi auprès de leurs mairies.

Le projet, approuvé fin janvier par les deux conseils municipaux, vise à limiter les déplacements solitaires des femmes la nuit, et donc les risques d’agressions.

Des initiatives similaires ont déjà été mises en place depuis novembre 2017 en France, à Nantes (ouest) et Bordeaux (sud-ouest).

La municipalité de Bilbao, qui a expliqué avoir déjà intégré la proposition au règlement des “Bilbobus” municipaux, travaillera à la mise en place concrète d’ici un mois.

Les bus ne s’arrêteront pas à la demande, mais des arrêts supplémentaires seront mis en place, a expliqué à l’AFP Miriam Izquierdo, en charge des transports urbains collectifs.

Dans la banlieue de Barcelone, Terrassa a lancé fin janvier une étude pour mettre en place des mesures en ce sens, après un vote unanime du conseil municipal.

Pour Gracia Garcia, conseillère en charge des politiques de genre à Terrassa, il s’agit avant tout d’une “mesure préventive”. “Nous sommes une municipalité (socialiste, ndlr) féministe et il est important de lutter”, a-t-elle ajouté.

D’autres villes du pays ont également fait part de leur intérêt, comme à Saint-Sébastien et à Vitoria (nord). A Valence (est), les fréquences des bus de nuit ont déjà été augmentées, pour éviter aux femmes d’attendre seules.

Selon le baromètre du Centre d’enquêtes sociologiques (CIS), rendu public lundi, 4,6 % de la population espagnole se s’inquiète des violences faites aux femmes, le taux le plus élevé depuis 2008.

En 2017, 49 Espagnoles ont été tuées dans des affaires de violences liée à leur condition de femmes.

Depuis plusieurs années, l’Espagne a fait des violences faites aux femmes une cause nationale. En 2004, le pays avait ainsi adopté une loi pionnière pour punir spécifiquement ce type d’acte et mieux protéger les victimes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.