DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne: plus de quatre mois d'imbroglio politique

Vous lisez:

Allemagne: plus de quatre mois d'imbroglio politique

Allemagne: plus de quatre mois d'imbroglio politique
Taille du texte Aa Aa

L’accord de coalition gouvernementale conclu mercredi par les conservateurs d’Angela Merkel et les sociaux-démocrates allemands constitue un épilogue tout provisoire à un vide politique inédit de plus de quatre mois dans le pays.

- 24 septembre 2017: les démocrates-chrétiens de la chancelière remportent les élections mais avec un score historiquement très faible. Les partis traditionnels sont en repli, tandis que l’extrême droite réalise une spectaculaire percée. Aucune majorité claire ne se dessine à la chambre des députés.

- 22 octobre 2017: le gouvernement de la chancelière devient un cabinet uniquement chargé de gérer les affaires courantes.

- 20 novembre 2017: échec d’une tentative de former un gouvernement de coalition hétéroclite entre conservateurs, écologistes et libéraux.

- 7 janvier 2018: début de consultations entre conservateurs et sociaux-démocrates du SPD sur une possible coalition, comme durant les périodes 2005-2009 et 2013-2017.

- 7 février 2018: accord sur un contrat de coalition jusqu‘à l’automne 2021 entre les deux mouvements.

- Début mars 2018: publication attendue du résultat d’un vote par courrier des quelque 463.000 militants du SPD, appelés à approuver ou rejeter l’accord de coalition. S’ils le valident, Angela Merkel pourra être officiellement élue chancelière pour un quatrième mandat par sa majorité à la chambre des députés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.