DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violences conjugales: Trump met en garde contre "les fausses accusations"

Vous lisez:

Violences conjugales: Trump met en garde contre "les fausses accusations"

Violences conjugales: Trump met en garde contre "les fausses accusations"
Taille du texte Aa Aa

Donald Trump a dénoncé samedi les “fausses accusations” qui “détruisent des vies”, après la démission dans la semaine de deux employés de la Maison Blanche, accusés de violences conjugales par leurs ex-femmes.

“Des gens voient leur vie détruites et brisées par de simples accusations. Certaines sont vraies et certaines sont fausses. Certaines sont vieilles et certaines sont récentes. Quelqu’un qui est faussement accusé ne peut pas s’en remettre, sa vie et sa carrière sont finies. Ca n’existe plus les procédures équitables?”, a tweeté le président américain.

Ce message de soutien semble adressé à deux anciens employés de la Maison Blanche, Rob Porter et David Sorensen, qui ont quitté leur poste cette semaine après des accusations de violences conjugales, non sans avoir nié les faits qui leur sont reprochés.

Rob Porter, le secrétaire du personnel de la Maison Blanche, est accusé par deux ex-épouses d’agressions physiques et d’abus psychologiques. L’une d’entre elles, témoignant sur la chaîne CNN vendredi, a expliqué avoir vécu dans la “terreur permanente” pendant sa relation avec M. Porter. Ce dernier a démissionné mercredi.

David Sorensen, chargé de la rédaction des discours, a pour sa part quitté le pouvoir exécutif vendredi. Son ancienne épouse a témoigné dans la presse avoir subi des violences physiques de sa part.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.