DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte: 16 jihadistes tués et 34 arrêtés dans l'opération antijihadistes au Sinaï

Vous lisez:

Egypte: 16 jihadistes tués et 34 arrêtés dans l'opération antijihadistes au Sinaï

Egypte: 16 jihadistes tués et 34 arrêtés dans l'opération antijihadistes au Sinaï
Taille du texte Aa Aa

Seize jihadistes ont été tués et 34 arrêtés dans le nord et le centre de la péninsule du Sinaï (est) dans le cadre de l’opération antijihadistes déclenchée vendredi en Egypte, a annoncé l’armée dimanche.

Baptisée “Sinaï 2018”, cette campagne militaire lancée à un mois et demi de l‘élection présidentielle, mobilise notamment l’aviation et la marine, dans et autour du Sinaï, région où la branche locale du groupe Etat islamique (EI) mène régulièrement des attaques meurtrières.

Les régions du delta du Nil (nord) et du désert occidental frontalier de la Libye sont également concernées.

Dans un communiqué, le plus détaillé depuis le début de l’opération, le porte-parole de l’armée Tamer el-Refaï a annoncé “l‘élimination de 16 éléments takfiristes” (extrémistes) ainsi que l’arrestation de 34 autres.

Ces actions sont intervenues dans le cadre de “vastes opérations de ratissage et de raids sur tous les axes, villes et villages du nord et du centre du Sinaï”, a-t-il précisé.

Soixante-six “repaires” de jihadistes, 11 véhicules 4×4 et 31 motos ont par ailleurs été détruits, d’après la même source.

Le texte cite également la découverte et la destruction d’un laboratoire d’engins explosifs, d’un “centre d’information” contenant du matériel informatique et de communication, ou encore de six champs de cannabis et d’opium.

Fin novembre, le président Abdel Fattah al-Sissi, seul candidat sérieux à l‘élection du 26 mars, avait donné trois mois à son chef d‘état-major et son ministre de l’Intérieur pour rétablir la sécurité et la stabilité au Sinaï.

Cette injonction avait été lancée quelques jours après une attaque contre une mosquée dans le Nord-Sinaï qui avait fait plus de 300 morts. Cet attentat, le plus meurtrier de l’histoire récente de l’Egypte, n’a pas été revendiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.