DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo: Tcheuméo fait danser Bercy lors du prestigieux Paris Grand Slam

Vous lisez:

Judo: Tcheuméo fait danser Bercy lors du prestigieux Paris Grand Slam

Judo: Tcheuméo fait danser Bercy lors du prestigieux Paris Grand Slam
Taille du texte Aa Aa

Redoutable, Audrey Tcheuméo, vice-championne olympique 2016, a apporté à l‘équipe de France de judo l’unique victoire de la seconde journée du prestigieux Grand Slam de Paris, dimanche à Bercy, où cinq Bleus se sont illustrés.

Au terme d’une solide journée, Tcheuméo a déchaîné le public en finale en se fendant d’une danse après avoir remporté sur ippon dans les prolongations son combat contre la Néerlandaise Guusje Steenhuis, qu’elle avait déjà battue lors des 2 dernières finales des Championnats d’Europe (2017 et 2016).

La Française est la 2e Tricolore – avec Clarisse Agbegnenou (-63 kg) samedi – à décrocher une victoire sur l’ensemble du week-end pour ce premier Grand Chelem 2018, où les Bleus ont manqué de réussite.

Dimanche leur a cependant davantage sourit avec 5 podiums à la clé.

En moins de 100 kg, Cyrille Maret, médaillé olympique en 2016, s’est défait en match pour la 3e place de l’Israélien Peter Paltchik, sous les cris enthousiastes des milliers de spectateurs, tout aussi exaltés par le combat de Axel Clerget.

Le vice-champion d’Europe 2017 a été épatant en match pour la 3e place (-90 kg) en étranglant son adversaire, le Japonais Kenta Nagasawa, qui a demandé l’arrêt du combat.

Madeleine Malonga a signé elle aussi une belle victoire pour aller chercher sa place de 3 contre la Néerlandaise Karen Stevenson (-78 kg).

Enfin Marie-Eve Gahié (-70 kg), médaillée de bronze européenne en 2017, est venue elle aussi à bout d’une Néerlandaise, la championne d’Europe en titre Sanne van Dijke, pour la 3e place.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.