DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manchester City: Laporte, un gaucher pour un quadruplé

Vous lisez:

Manchester City: Laporte, un gaucher pour un quadruplé

Manchester City:  Laporte, un gaucher pour un quadruplé
Taille du texte Aa Aa

Le dernier coup de pinceau pour un chef d’oeuvre: achat record de Manchester City, Aymeric Laporte est pour Pep Guardiola la touche finale d’un possible quadruplé en 2018, dont la première étape aura lieu mardi à Bâle en huitième de finale aller de la Ligue des champions.

Acheté pour 70 millions d’euros dans les dernières heures du mercato, le gaucher de Bilbao a été recruté pour servir de pendant parfait à côté des droitiers John Stones et Nicolas Otamendi.

“J’ai toujours rêvé de grandes choses et l’une d’entre elles est la Ligue des champions. C’est l’objectif N.1”, a expliqué de son côté Laporte pour justifier son transfert record.

Avec le gardien Ederson (acheté 40 M EUR au Benfica), Kyle Walker (57 M EUR à Tottenham), Benjamin Mendy (58 M EUR à Monaco), Danilo (30 M EUR au Real Madrid), sans oublier John Stones (55 M EUR à Everton) l‘été précédent, les “Citizens” ont donc dépensé plus de 300 millions d’euros sur les derniers 18 mois pour leurs lignes arrières: un chiffre comparable au budget de la défense de nombreux pays dans le monde.

Des chiffres qui expliquent aussi pourquoi “City” n’a pas pu renforcer le secteur offensif avec les plus clinquants Alexis Sanchez ou Riyad Mahrez, un temps envisagés du côté de l’Etihad Stadium.

Mais, malgré les blessures de Gabriel Jesus et Leroy Sané, Guardiola avait-il vraiment besoin des services du Chilien ou de l’Algérien? Le quadruplé de Sergio Agüero samedi face à Leicester (5-1) semble indiquer que non. D’autant que l’Argentin a déjà marqué 13 buts en dix matches en 2018.

Son jeu partant de l’arrière, Guardiola a plutôt estimé que c’est Laporte (23 ans), qui allait pouvoir l’aider à conquérir les trophées, alors que se profilent quatre matches dans quatre compétitions différentes.

Après le déplacement en Suisse mardi, les Mancuniens iront chez le petit Wigan en huitième de finale de la Coupe d’Angleterre, puis à Wembley pour la finale de la Coupe de la Ligue contre Arsenal, avant de rejouer les “Gunners” dans un championnat qui leur est promis tant leur avance y est grande (16 points devant le 2e, Manchester United).

- Débuts sans pression –

“Il est fort dans les airs, il est rapide”, a détaillé Guardiola à propos du jeune Français. “Il peut être titulaire immédiatement. La Premier League est spéciale dans plein d’aspects, mais il est intelligent. (…) C’est un défenseur central expérimenté dans les grands rendez-vous.”

“Mon jeu de relance est important et mon habileté dans les airs aussi”, a abondé Laporte, interrogé sur ses qualités. “J’ai toujours suivi les équipes entraînées par Pep et j’ai toujours adoré leur façon de jouer… Nous avons le même style de jeu.”

Pour le technicien catalan, le match contre Bâle sera sans doute l’occasion de tester le gaucher basque en C1, où son expérience est limitée avec seulement cinq matches disputés pour Bilbao.

Face à des Bâlois largement à la portée des Mancuniens, Guardiola a encore besoin de donner des automatismes à Laporte, qui n’a porté que deux fois ses nouvelles couleurs.

Face à West Bromwich (3-0), le défenseur avait connu une douce première, la lanterne rouge ne tirant pour la première fois au but qu‘à la 88e minute…

Contre Leicester samedi, cela a été plus compliqué. Le Français n’a pas remporté son duel face à Jamie Vardy, laissant l’attaquant anglais égaliser en première période.

Une ombre au tableau qui ne devrait toutefois pas empêcher Laporte de poser sa touche à l’incroyable saison mancunienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.