DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: un 1er titre et un record en fond pour le prodige Klaebo

Vous lisez:

JO-2018: un 1er titre et un record en fond pour le prodige Klaebo

JO-2018: un 1er titre et un record en fond pour le prodige Klaebo
Taille du texte Aa Aa

Considéré comme le fondeur le plus attendu des JO-2018, le Norvégien Johannes Klaebo est devenu mardi le plus jeune médaillé d’or olympique de sa discipline après son sacre lors du sprint classique à 21 ans et 114 jours.

Le précédent record appartenait au Suédois Gunde Svan, qui avait 22 ans et 32 jours quand il avait été titré sur le 15 km classique en 1984 à Sarajevo.

Klaebo a dominé l’Italien Federico Pellegrino et le Russe sous bannière olympique Alexander Bolshunov. Klaebo, qui fait figure de possible successeur de la légende Björn Daehlie, octuple champion olympique, efface ainsi sa mésaventure du skiathlon, course qu’il avait terminé dimanche à une piètre 10e place.

Médaillé de bronze en sprint libre à Lahti (Finlande) aux Mondiaux-2017, Klaebo a véritablement explosé cet hiver, enchaînant podiums et succès. Plus jeune vainqueur de la Coupe du monde de sprint, en 2017 à 20 ans, il écrase le ski de fond mondial cette saison avec douze podiums, dont dix victoires, une place en tête du classement général de la Coupe du monde ainsi que de la Coupe du monde de sprint.

Chez les dames, c’est la Suédoise Stina Nilsson qui a remporté haut la main le premier titre olympique de sa carrière en devançant la Norvégienne Maika Caspersen Kalla, sacrée à Sotchi en 2014 sur le sprint libre, et la Russe sous bannière olympique Yulia Belorukova.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.