DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Saint-Valentin prohibée dans certaines villes d'Indonésie

Vous lisez:

La Saint-Valentin prohibée dans certaines villes d'Indonésie

La Saint-Valentin prohibée dans certaines villes d'Indonésie
Taille du texte Aa Aa

Plusieurs villes d’Indonésie ont interdit mercredi la Saint-Valentin et la police a fait la chasse aux amoureux dans différentes provinces du pays musulman le plus peuplé au monde, où cet événement est controversé.

A Surabaya, deuxième ville d’Indonésie dans l’est de l‘île de Java, la police a mené des opérations dans des hôtels et interpellé plus d’une vingtaine de couples soupçonnés de contrevenir à l’interdiction. Ils devaient être relâchés après un rappel à loi.

Sur l‘île touristique de Lombok, voisine de Bali, la ville de Mataram a ordonné à la police d’effectuer des contrôles dans les établissements scolaires pour interpeller des élèves qui fêteraient l‘événement. Des fêtes romantiques dans des hôtels et cafés y étaient cependant permises, selon les autorités.

A Makassar, dans le sud de l‘île des Célèbes (Sulawesi), la Saint-Valentin est interdite depuis plusieurs années.

“Elle n’a jamais été déclarée comme une journée de célébration dans le pays par le gouvernement”, a déclaré le maire-adjoint de la ville, Syamsu Rizal.

A Aceh, seule province d’Indonésie à appliquer la loi islamique (charia), les autorités ont pris un arrêté d’interdiction de la Saint-Valentin, comme les années précédentes, citant des normes religieuses.

“La Saint-Valentin reflète une culture qui ne correspond pas à la législation à Aceh et à la loi islamique”, a indiqué le gouverneur de la province, Irwandi Yusuf, dans un communiqué.

La Saint- Valentin, qui tombe le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Ce jour là, les couples s‘échangent des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour.

Une dizaine de villes de l’archipel d’Asie du Sud-Est ont publié mercredi des interdictions de célébrer la Saint-Valentin.

En 2017, la police de Makassar avait mené ce jour-là des opérations coups de poing dans des commerces et saisi des préservatifs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.