DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: l'Autrichien Matthias Mayer met fin au règne norvégien en Super-G

Vous lisez:

JO-2018: l'Autrichien Matthias Mayer met fin au règne norvégien en Super-G

JO-2018: l'Autrichien Matthias Mayer met fin au règne norvégien en Super-G
Taille du texte Aa Aa

L’Autrichien Matthias Mayer a remporté vendredi le Super-G des Jeux olympiques de Pyeongchang, mettant fin au règne des Norvégiens qui dominaient l‘épreuve depuis 2002, devant le Suisse Beat Feuz et le tenant du titre Kjetil Jansrud.

Il succède à son compatriote Hermann Maier comme dernier vainqueur non-norvégien, à Nagano-1998. Les “Attacking Vikings” avaient remporté les quatre dernières courses.

Mayer, titré en descente à Sotchi-2014, devient au passage le deuxième skieur à avoir remporté l’or olympique dans les deux épreuves de vitesse, avec le Norvégien Aksel Lund Svindal (5e vendredi), vainqueur de la descente jeudi.

Neuvième de la descente, Mayer a dompté la piégeuse piste de Jeongseon en 1 min 24 sec 44, soit respectivement 13/100e et 18/100e de mieux que Feuz et Jansrud, sous un grand ciel bleu.

Âgé de 27 ans, il compte deux victoires en Super-G en Coupe du monde, la dernière à Kitzbühel en janvier 2017.

Le Français Blaise Giezendanner a échoué à deux dixièmes du podium, non loin de créer la surprise alors qu’il n’avait fini que deux fois dans le top 10 d’un Super-G de Coupe du monde en deux saisons.

Le deuxième Tricolore, Adrien Théaux, a terminé 15e (à 1 sec 32).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.