DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: un Russe sous drapeau olympique positif au meldonium

Vous lisez:

JO-2018: un Russe sous drapeau olympique positif au meldonium

JO-2018: un Russe sous drapeau olympique positif au meldonium
Taille du texte Aa Aa

Un sportif russe sous drapeau olympique, ayant participé aux JO de Pyeongchang, a présenté “une possible violation des règles antidopage”, a déclaré dimanche à la presse russe le porte-parole de la délégation de l‘équipe olympique de Russie (OAR).

“Aujourd’hui nous avons reçu une notification officielle du CIO au sujet d’une possible violation des règles antidopage”, a expliqué Konstantin Vybornov. “Nous ne donnons pas le nom du sportif ou de sa discipline tant que les résultats de l’analyse de l‘échantillon B ne sont pas connus, ce qui devrait être le cas dans les prochaines 24 heures”, a ajouté le porte-parole, cité par RIA Novosti, Interfax and TASS.

Le comité national olympique russe est suspendu par le CIO depuis le 5 décembre, en raison d’un système de dopage institutionnalisé mis au jour lors des deux dernières années.

168 sportifs russes, sous de strictes conditions, avaient néanmoins été invités par le CIO à participer aux JO-2018 car considérés comme propres.

Interrogé par l’AFP, le CIO a rappelé que les “contrôles antidopage, l’annonce des résultats et des sanctions durant les JO-2018 était indépendants” de lui.

Le Tribunal arbitral du sport, délocalisé à Pyeongchang pendant les Jeux, est chargé d‘étudier les cas positifs durant la quinzaine. Sollicité par l’AFP, le TAS n’a pas souhaité faire de commentaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.