DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou convoque le chargé d'Affaires ukrainien après des incidents à Kiev

Vous lisez:

Moscou convoque le chargé d'Affaires ukrainien après des incidents à Kiev

Moscou convoque le chargé d'Affaires ukrainien après des incidents à Kiev
Taille du texte Aa Aa

Le chargé d’affaires de l’ambassade d’Ukraine à Moscou a été convoqué lundi par le ministère russe des Affaires étrangères après des incidents à Kiev, où des manifestants nationalistes ont jeté des pierres contre des bâtiments russes.

Dans un communiqué, la diplomatie russe a annoncé l’avoir convoqué pour protester contre “la poursuite des attentats russophobes des nationalistes ukrainiens, qui ont attaqué avec la complicité du pouvoir, les 17 et 18 février, le Centre russe pour la science et la culture, la représentation de Rossotroudnitchestvo et les bureaux de banques russes à Kiev”.

La diplomatie russe dénonce entre autre “l’inaction des policiers, qui ont joué le rôle de figurants passifs” et des “graffitis qui souillent les symboles de l’Etat russe”, s’inquiétant de “la monté en puissance du nationalisme néo-nazi en Ukraine, qui bénéficie évidemment de la protection et du soutien des autorités officielles du pays”.

Dimanche, des militants de plusieurs partis politiques nationalistes ont jeté des pierres et des oeufs contre des bâtiments officiels russes à Kiev, notamment les locaux de l’agence russe de coopération culturelle, Rossotroudnitchestvo.

Samedi, des incidents s‘étaient produits devant le même bâtiment, des manifestants brûlant notamment le drapeau russe, selon l’agence de presse Interfax-Ukraine.

Les relations entre Kiev et Moscou sont actuellement au plus mal, notamment en raison du conflit dans l’est de l’Ukraine. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie d’y soutenir militairement des rebelles prorusses, ce que Moscou dément catégoriquement.

Le conflit a fait plus de 10.000 morts depuis son déclenchement en avril 2014. La Russie a de plus annexé, également en 2014, la péninsule ukrainienne de Crimée, deux jours après un référendum jugé illégal par Kiev et les Occidentaux.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.