DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une femme devient la première "black rod" du Parlement britannique

Vous lisez:

Une femme devient la première "black rod" du Parlement britannique

Une femme devient la première "black rod" du Parlement britannique
Taille du texte Aa Aa

Une femme est devenue mardi la première “black rod” ou “huissière au bâton noir” du Parlement britannique, une fonction vieille de 650 ans, dont l’une des célèbres missions est de se faire claquer la porte au nez par les députés.

Le terme de “black rod” se réfère au bâton d‘ébène surmonté d’un lion d’or avec lequel l’huissier frappe à la porte de la Chambre des communes pour inviter les parlementaires à écouter le discours de la Reine lors de l’ouverture de la session parlementaire.

Envoyé de la Chambre des Lords à la Chambre des Communes pour convoquer les députés, l’huissier se voit claquer la porte au nez, symbole de l’indépendance de la Chambre des communes. Il frappe alors trois fois sur la porte à l’aide de son bâton, la porte s’ouvre, puis les députés le suivent jusqu‘à la chambre des Lords.

Nommée par la reine, Sarah Clarke, auparavant organisatrice des championnats de tennis de Wimbledon, sera responsable des grands événements organisés au Parlement, dont les visites d’Etat. Elle sera aussi chargée d’organiser l’accès et le maintien de l’ordre au sein de la Chambre des Lords.

Endosser ce nouveau rôle est un “grand privilège” avait déclaré Sarah Clarke lors de sa désignation en novembre, se disant “profondément honorée” et “ravie”. “La Chambre des Lords est un endroit où le plus petit détail est aussi important que l’image dans son ensemble et la grandeur du patrimoine et de la tradition est sans comparaison”.

“C’est un moment historique pour la Chambre”, avait déclaré à l‘époque Lord Fowler, président de la chambre des Lords. “Les gens connaissent l’huissier au bâton noir pour le rôle qu’il joue à l’ouverture de la session parlementaire mais son travail est beaucoup plus important que cela”, ajoutait-il, assurant que “certains des travaux les plus importants ont lieu dans les coulisses”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.