DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Venezuela: Maduro fait campagne en langue des signes

Vous lisez:

Venezuela: Maduro fait campagne en langue des signes

Venezuela: Maduro fait campagne en langue des signes
Taille du texte Aa Aa

“Nous avons une surprise pour vous, soyez attentifs”, avait promis le président vénézuélien Nicolas Maduro, provoquant une grande attente dans son pays, mais le chef de l’Etat a finalement surpris, amusé et agacé une partie de la population avec un spot de campagne en langue des signes.

Un jour après ce message mystérieux sur Twitter, le dirigeant socialiste est apparu dimanche soir à la télévision et a traduit en langue des signes des slogans visiblement destinés à sa campagne en vue du scrutin anticipé du 22 avril où il brigue un nouveau mandat: “Nous voulons la paix!”, “Nous voulons un Venezuela pour tous!”.

Le spot, qui montre aussi des proches collaborateurs du président, dont son épouse Cilia Flores qui l‘évoque comme un “grand leader”, a généré une pluie de réactions sur les réseaux sociaux.

Parmi elles, une jeune internaute sourde-muette lui a répondu par un message vidéo. “Président Maduro, la communauté sourde veut te dire que nous sommes fatigués des mensonges, de tant de répression, de tant de faim. Nous avons un seul signe pour toi”, conclut la jeune femme en lui adressant un doigt d’honneur.

Plusieurs dirigeants de l’opposition ont également critiqué ce spot. “Que Maduro et sa clique aient appris à dire des mots en langue des signes, cela ne veut pas dire qu’ils aiment le peuple, mais plutôt qu’ils se moquent de lui”, a réagi sur Twitter la députée Delsa Solorzano.

De nombreux internautes se sont amusés à détourner les images du message présidentiel, mais ont aussi exprimé leur déception car ils espéraient une annonce de mesures contre la sévère pénurie d’aliments et de médicaments dont ils souffrent, doublée d’une hyper-inflation.

“Ce genre de messages, ce n’est pas pour le pays, nous voulons plus d’actes, l’hyper-inflation est en train de nous noyer”, a commenté sur Twitter Luis Martinez.

Sur Facebook, une partisane de M. Maduro, Liasne Ravelo, défendait son message, utile selon elle pour que “les sourds de l’opposition comprennent en langue des signes que nous voulons la paix”.

Pour l’expert en communication Andrés Cañizalez, “le spot est bien fait, il a un message valide et intéressant”.

Mais selon lui le problème “est l’attente que cela a générée, car le pays espérait des annonces économiques, c’est pour cela que ça a déçu. En outre, il a interrompu le prime-time du dimanche, qui est un espace intime”, provoquant l’irritation des téléspectateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.