DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO-2018: fracture du tibia pour le Français Tchiknavorian en skicross

Vous lisez:

JO-2018: fracture du tibia pour le Français Tchiknavorian en skicross

JO-2018: fracture du tibia pour le Français Tchiknavorian en skicross
Taille du texte Aa Aa

Le Français Terence Tchiknavorian s’est fracturé un tibia lors des 8es de finale de skicross des JO-2018, et sera opéré dans la soirée dans un hôpital sud-coréen, a indiqué mercredi à l’AFP un membre de l’encadrement de l‘équipe de France.

Tchiknavorian, 25 ans, a été victime d’une spectaculaire chute dans le premier tiers de sa course, qui était également le premier 8e de finale de l‘épreuve. Il a littéralement décollé au passage d’une bosse, perdant son équilibre pour retomber lourdement sur le sol.

Les services de santé sont intervenus rapidement pour prendre en charge le blessé. Il a été placé dans une coquille avant d‘être évacué.

La chute du Français n’a pas été la seule enregistrée durant ces éliminatoires.

L’Autrichien Christoph Wahrstoetter et le Suédois Erik Mobaerg se sont percutés lors du 6e huitième de finale, obligeant là encore les services de secours à intervenir.

Et l’inquiétude a monté d’un cran avec l’envolée et la chute très violente du Canadien Christopher Delbosco, dans la dernière course des 8e de finale. Resté au sol sans bouger, Delbosco a ensuite été placé dans la civière et évacué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.