DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 2: 28 interpellations avant le derby Tours-Orléans

Vous lisez:

Ligue 2: 28 interpellations avant le derby Tours-Orléans

Ligue 2: 28 interpellations avant le derby Tours-Orléans
Taille du texte Aa Aa

Vingt-huit supporters de Tours et d’Orléans ont été interpellés vendredi soir par la police nationale, qui a dû intervenir pour mettre fin à une bataille rangée dans la vieille ville tourangelle, deux heures avant un match entre les deux équipes, a-t-on appris auprès de la préfecture d’Indre-et-Loire.

Orléans (12e) affronte Tours, lanterne rouge, à l’occasion de la 27e journée de Ligue 2, vendredi soir, au stade de la Vallée du Cher, à Tours.

Un groupe d’une cinquantaine de supporters orléanais se sont rassemblés devant un établissement de restauration rapide du vieux Tours, où une rixe a éclaté avec des supporters tourangeaux. La bagarre est rapidement devenue générale et s’est déplacée dans le quartier jusqu‘à la place Plumereau, épicentre du vieux Tours, où se concentrent bars et restaurants.

Plusieurs dizaines de policiers en tenue anti-émeute, casqués et munis de boucliers, soutenus par des policiers municipaux, ont alors convergé sur les lieux des affrontements pour mettre fin à la bataille rangée sur la place, où volaient tables et chaises des terrasses, ont rapporté des témoins à l’AFP.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.