DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tournoi: l'Irlande peine contre Galles, mais vise toujours le Grand Chelem

Vous lisez:

Tournoi: l'Irlande peine contre Galles, mais vise toujours le Grand Chelem

Tournoi: l'Irlande peine contre Galles, mais vise toujours le Grand Chelem
Taille du texte Aa Aa

L’Irlande a battu de justesse le pays de Galles (37-27) samedi à Dublin, conservant dans la douleur ses chances de réaliser un Grand Chelem à l’issue de la troisième journée du Tournoi des six nations.

Le XV du Trèfle s’est certes emparé du point de bonus offensif grâce à cinq essais, mettant la pression sur l’Angleterre qui se déplaçait en Ecosse dans l’après-midi.

Mais il aurait tout aussi bien pu passer à la trappe à Lansdowne Road, suite à un relâchement coupable en fin de match.

Dublin a d’ailleurs poussé un ouf de soulagement après la sirène, quand Stockdale a intercepté le ballon pour aller marquer son deuxième essai, scellant définitivement le sort de la rencontre.

Avant cela, le XV du Poireau avait amorcé un retour, permis par la faillite au pied de Sexton, qui menaçait sérieusement un match que l’Irlande avait pourtant dominé, malgré l’absence de trois Lions britanniques: le centre Henshaw, le pilier droit Furlong et le deuxième ligne Henderson.

L’Irlande a d’abord concrétisé sa domination grâce à un essai en bout de ligne de Stockdale, sur une passe sautée parfaite de Sexton (5-3).

Mais l’ouvreur irlandais, coupable sur trois coups de pieds manqués dans les premières 20 minutes, dont la première transformation, a offert aux Gallois la possibilité de prendre les devants.

Halfpenny a utilisé sa botte précise, tandis que le demi de mêlée Gareth Davies a réussi un exploit personnel, navigant à la perfection dans la défense pour aller inscrire le premier essai gallois (5-10, 21).

- Sursaut gallois –

Heureusement, Sexton a ensuite retrouvé la mire (35) et l’Irlande, enfin sur le bon pied, a fini par passer logiquement devant au score, juste avant la pause.

Après une longue séance des avants irlandais, le puncheur Aki a réussi à casser un plaquage pour tendre le bras et aplatir (mi-temps: 15-13).

Cette fois, les Irlandais étaient lancés. Bénéficiant d’un bon travail d’Earls sur l’aile, Leavy est allé marquer en force (45), juste avant que Healy ne fasse lui aussi valoir sa puissance après une mêlée à cinq mètres (27-13, 54).

Loin derrière, les Gallois ont riposté par Shingler (62), à la conclusion d’un joli mouvement, mais c‘était bien trop peu, bien trop tard, malgré un dernier sursaut en fin de match couronné par un essai de Steffan Evans (77).

Joe Schmidt et ses hommes ont tout de même tremblé dans les derniers instants: avec une minute encore au chrono, le XV du Poireau s’est offert une ultime attaque au large. Pour trouver la faille, les Gallois ont balayé quatre fois le terrain dans la largeur… Il n’y en a pas eu cinq. Stockdale a surgi pour mettre tout le monde d’accord et définitivement gâcher le centième match de Warren Gatland à la tête du pays de Galles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.