DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

PSG: Neymar, il y a un os avant le Real

Vous lisez:

PSG: Neymar, il y a un os avant le Real

PSG: Neymar, il y a un os avant le Real
Taille du texte Aa Aa

Y-aura-t-il une “remontada” médicale de Neymar ? Le crack du PSG souffre d’une “entorse” de la cheville droite et surtout d’une “fissure” d’un os du pied. Les médecins sondés par l’AFP sont pessimistes. Pour son coach Unai Emery, il reste “une petite option” pour qu’il joue contre le Real le 6 mars.

. ‘Plus difficile’

“Pour Neymar, il n’y a pas de décision d’opération, on va voir comment ça évolue dans les jours qui viennent”, a dit le technicien parisien mardi alors que selon la presse brésilienne, l’entourage du joueur a choisi l’intervention chirurgicale avec un retour seulement en… mai.

Emery a soufflé le chaud et le froid. Il a d’abord assuré qu’“il y a une petite option pour qu’il soit prêt” contre le Real en 8e de finale retour de Ligue des champions (défaite 3-1 à l’aller). Mais le coach a ensuite reconnu que sa participation face au Real semblait aujourd’hui “plus difficile” que dimanche soir, après la blessure, quand il se disait plutôt “optimiste”.

“On a besoin de tranquillité, d’un peu de patience”, a-t-il enchaîné, en expliquant avoir échangé avec le médecin Eric Rolland mardi matin en compagnie de l‘état-major du club parisien.

Même si tout dépend de son importance, cette fissure peut nécessiter plusieurs semaines d’arrêt selon plusieurs spécialistes interrogés par l’AFP.

“C’est sûr que cette fissure remet en cause sa participation dans huit jours”, explique à l’AFP Jean-Marcel Ferret, l’ancien médecin de l‘équipe de France. “Qui dit fissure dit possibilité qu’elle se transforme en fracture si on joue. Or ce serait très dommageable car c’est un os très fragile dans le foot et difficile à consolider. Cela pourrait mettre en cause le reste de sa saison”.

. ‘Risque d’aggraver la lésion’

“Jouer avec une entorse à huit jours, on l’a tous fait, on peut jouer strappé, mais une entorse associée à une lésion osseuse c’est compliqué. Sur un os, les infiltrations c’est compliqué, et pendant le match il y a un risque d’aggraver la lésion”, confirme à l’AFP Pascal Maillé, responsable du centre médical de Clairefontaine.

“Tout va dépendre de sa prise en charge mais ce qui est sûr c’est qu’il ne sera pas à 100%. C’est impossible”, renchérit Alain Gosp Server, ostéopathe à la clinique des Maussins à Paris.

Et si il était tout de même aligné ? “Même un joueur de grand talent, même s’il s’appelle Neymar, s’il ne joue qu‘à 60% c’est compliqué. En 2002, à la Coupe du monde, Zidane souffrait d’une lésion du fémoral droit. On l’a fait jouer dans le dernier match de poule décisif contre le Danemark, il ne jouait que sur une jambe et ça n’a pas marché”, rappelle Pascal Maillé.

Au Brésil, la blessure de Neymar a bousculé le calendrier de la Seleçao! L’annonce de la liste pour les matches amicaux de mars a été reportée de dix jours. Et le médecin de la sélection, Rodrigo Lasmar, a décidé de se rendre à Paris au chevet de la star, interrompant un séjour à Sotchi, en Russie, où il participait à un congrès de la Fifa

Sur Twitter, plusieurs journalistes brésiliens, comme Marcelo Bechler, premier à annoncer l’arrivée de “Ney” au PSG, jugent son forfait acté. Dire que Paris a dépensé 222 millions d’euros pour passer un cap en Ligue des champions avec lui…

. Zidane: ‘Cela n’influera en rien’

Après le succès contre l’OM (3-0), plusieurs observateurs ont questionné le choix de laisser le Brésilien sur la pelouse alors que le match était plié. “C’est normal qu’il joue contre Marseille, c’est un match important. Une blessure peut arriver en match ou pendant un entraînement”, a balayé Emery. Comme un clin d’oeil, Zidane a décidé de mettre au repos Cristiano Ronaldo…

Certes, en cas de forfait de “Ney”, Paris a Angel Di Maria et les habituels titulaires Edinson Cavani et Mbappé. Mais le Brésilien reste l’homme qui a impulsé l’incroyable “remontada” de Barcelone contre le PSG la saison dernière (6-1). Et il était censé réaliser le même exploit contre le Real de “CR7”.

Son éventuelle absence pourrait-elle changer les plans du Real? L’entraîneur madrilène Zinédine Zidane a en tout cas refusé mardi soir de rentrer dans le jeu du chat et de la souris avec son futur adversaire parisien.

“Je ne sais pas ce qu’il en est, il faut attendre”, s’est borné à dire le technicien français en conférence de presse après la défaite concédée sur le fil contre l’Espanyol (1-0) en Liga. “Tout ce qu’on sait, c’est qu’il s’est blessé. On verra bien par la suite s’il est là ou non”, a conclu Zidane.

yk-adc-lg-jed/pgr/sk

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.