DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ryad a accueilli des centaines de joueurs pour une compétition d'e-sport

Vous lisez:

Ryad a accueilli des centaines de joueurs pour une compétition d'e-sport

Ryad a accueilli des centaines de joueurs pour une compétition d'e-sport
Taille du texte Aa Aa

Des centaines de personnes ont participé de jeudi à samedi à Ryad à la plus grande compétition d’e-sport tenue en Arabie saoudite, royaume ultraconservateur qui ouvre doucement son économie aux divertissements, ont indiqué ses organisateurs.

Ces derniers ont annoncé avoir reçu 31.500 candidatures pour 1.300 places disponibles dans cette compétition de jeux vidéos, signe de l’importance de la communauté de joueurs dans ce pays de plus de 30 millions d’habitants, dont la moitié a moins de 25 ans.

“L’e-sport est une activité ouverte à tous, où les distinctions entre les gens n’existent pas, hommes ou femmes, grands ou petits, tout le monde peut participer et gagner”, a déclaré le prince Faiçal ben Bandar ben Sultan Al-Saoud, président de la Fédération saoudienne dont dépend l’e-sport.

“Nous avons un grand réservoir de talents en Arabie saoudite (…) Ce n’est que le début”, a-t-il ajouté.

Des adolescents saoudiens ont fait partie des vainqueurs, qui ont remporté des prix allant jusqu‘à 10.000 riyals (environ 2.150 euros), ont indiqué les organisateurs de la manifestation.

Cette compétition s’inscrit dans le cadre de l’ambitieuse politique d’ouverture du royaume – régi par une vision rigoriste de l’islam – au secteur des divertissements, à l’instar de la réouverture prévue de cinémas dans le pays ou l’organisation de concerts.

Instigateur de ces réformes, le prince héritier Mohammed ben Salmane tente de restructurer l‘économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, qui a fait la richesse du pays depuis plus d’un demi-siècle. Ces évolutions s’accompagnent d’importants changements dans la société saoudienne, comme l’autorisation faite aux femmes de conduire.

L’e-sport doit être inclus au programme des Jeux asiatiques de 2022 à Hangzhou (Chine), auxquels est attendue une délégation d’Arabie saoudite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.