DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: Di Maio (M5S) revendique le droit de former un gouvernement

Vous lisez:

Italie: Di Maio (M5S) revendique le droit de former un gouvernement

Italie: Di Maio (M5S) revendique le droit de former un gouvernement
Taille du texte Aa Aa

Luigi Di Maio, chef politique du Mouvement 5 Etoiles, a revendiqué lundi le droit de former un gouvernement alors que le M5S est devenu le premier parti d’Italie aux élections législatives.

“Nous avons la responsabilité de donner un gouvernement” à l’Italie (…). Nous sommes une force politique qui représente le pays tout entier, ce que je ne peux pas dire des autres formations et cela nous projette inévitablement vers le gouvernement du pays”, a déclaré le jeune leader de 31 ans lors d’une conférence de presse à Rome.

“Le Mouvement 5 Etoiles triple le nombre de ses parlementaires, ce que nous avions annoncé pendant la campagne”, a ajouté Luigi Di Maio qui a remercié les 11 millions d‘électeurs ayant fait confiance aux candidats du mouvement.

“Il y a des régions entières où nous avons recueilli plus de 50%, des zones où nous avons obtenu 75% des voix”, s’est-il réjoui.

Il a également évoqué les grands thèmes qui devront constituer le programme de travail de la prochaine législature: la pauvreté, le gaspillage, l’immigration, la sécurité ou l’emploi.

“Nous avons l’occasion historique de répondre à ces problèmes, nous avons l’occasion d’accomplir les choses que nous attendons depuis 30 ans”, a-t-il affirmé.

Né en 2009 du rejet de la vieille classe politique, le M5S s’est hissé en moins de 10 ans au rang de premier parti d’Italie en remportant dimanche 32% des suffrages aux élections législatives.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.