DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: la livraison d'aide humanitaire dans la Ghouta reportée

Vous lisez:

Syrie: la livraison d'aide humanitaire dans la Ghouta reportée

Syrie: la livraison d'aide humanitaire dans la Ghouta reportée
Taille du texte Aa Aa

L’acheminement de l’aide humanitaire prévu jeudi dans l’enclave rebelle de la Ghouta orientale a été “reporté”, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), alors que le secteur est la cible d’intenses bombardements et d’une offensive du régime syrien.

“Le convoi d’aujourd’hui a été reporté”, a indiqué à l’AFP Ingy Sedky, une porte-parole du CICR, un des ONG partenaires de l’ONU qui participe au convoi. La situation qui “évolue sur le terrain (…) ne nous permet pas de mener l’opération” à bien, a-t-elle ajouté.

A la faveur d’une vaste offensive lancée le 18 février, les forces du régime de Bachar al-Assad ont reconquis plus de la moitié de l’enclave rebelle située à la périphérie de Damas.

Les secteurs tenus par les insurgés ont encore été la cible mercredi de bombardements qui ont tué des dizaines de civils, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les quelque 400.000 habitants de l’enclave rebelle, assiégés depuis 2013, subissent de graves pénuries de nourriture et de médicaments.

Lundi, un convoi d’une quarantaine de camions transportant des aides médicales et de la nourriture avait dû abréger sa mission en raison des bombardements sur Douma, la grande ville de la Ghouta.

Les aides médicales et la nourriture doivent permettre de satisfaire les besoins de 70.000 personnes au total, avait indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.