DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pape François en visite aux pays baltes du 22 au 25 septembre

Vous lisez:

Le pape François en visite aux pays baltes du 22 au 25 septembre

Le pape François en visite aux pays baltes du 22 au 25 septembre
Taille du texte Aa Aa

Le pape François se rendra dans les pays baltes Lituanie, Lettonie et Estonie du 22 au 25 septembre, a confirmé vendredi le Saint-Siège.

Le principe de cette visite avait déjà été annoncé fin novembre avec certitude par les présidents des trois pays baltes, qui fêtent en 2018 le 100e anniversaire de leur indépendance.

Le porte-parole du Vatican, Greg Burke, a précisé vendredi dans un communiqué que le pape François se rendrait dans les villes de Vilnius et Kaunas en Lituanie, à Aglona en Lettonie et à Tallinn en Estonie. Le programme détaillé du voyage sera publié ultérieurement.

“L’occasion est magnifique, car les pays baltes célébreront leur centenaire”, s‘était réjouie fin novembre la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaité.

La Lituanie, pays catholique, et l’Estonie, très laïcisée, ont célébré en février le 100e anniversaire de leur indépendance, retrouvée en 1918 après plus d’un siècle sous la domination russe.

La Lettonie, dont la population est majoritairement luthérienne, célèbrera ce même centenaire en novembre.

Les trois pays sont restés indépendants jusqu‘à la deuxième Guerre mondiale et leur annexion par l’Union soviétique. Ils ne s’en sont affranchis qu’en 1990-91 et ont rejoint en 2004 l’Union européenne et l’Otan.

Le pape Jean Paul II, originaire de la Pologne voisine, a visité les trois pays en 1993.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.