DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Netanyahu inaugure à l'ONU une exposition sur Jérusalem sans voir Guterres

Vous lisez:

Netanyahu inaugure à l'ONU une exposition sur Jérusalem sans voir Guterres

Netanyahu inaugure à l'ONU une exposition sur Jérusalem sans voir Guterres
Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a inauguré jeudi aux Nations unies une exposition artistique sur Jérusalem, enjeu d’une crise entre les Etats-Unis et la majorité des Etats membres de l’ONU, sans voir le patron de l’Organisation, Antonio Guterres.

Cette exposition sur les juifs à Jérusalem “représente la vérité” sur cette ville, “niée par ceux qui cherchent à effacer l’histoire de notre peuple”, a déclaré le dirigeant israélien. “Nous modifions la position d’Israël dans le monde et surtout montrons clairement que nous nous battons pour la vérité et nos droits”, a-t-il ajouté.

L’exposition de photos et de reproductions de pierres antiques se tient aux abords d’un couloir du sous-sol de l’ONU conduisant à un café et un panneau souligne que sa tenue “dans des bâtiments onusiens n’implique pas d’approbation des Nations unies”.

“Le contenu de l’exposition est de la seule responsabilité de ses organisateurs”, en l’occurrence la mission israélienne à l’ONU, précise le panneau.

En décembre, la décision du président américain Donald Trump de reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale d’Israël avait suscité une levée de boucliers dans le monde.

A l’ONU, les membres du Conseil de sécurité, à l’exception des Etats-Unis contraints au veto, avaient condamné cette décision. Une majorité d’Etats avaient ensuite repris cette condamnation à l’Assemblée générale de l’ONU (193 membres).

Le secrétaire général des Nations unies, le Portugais Antonio Guterres, avait critiqué la décision américaine, l’avenir de Jérusalem devant être décidé, en vertu de multiples résolutions onusiennes, dans le cadre d’un règlement général du conflit entre Israéliens et Palestiniens.

En précisant que Benjamin Netanyahu n’avait pas demandé à rencontrer Antonio Guterres, le porte-parole de l’ONU a indiqué à des médias que “des dirigeants ne viennent parfois (à l’ONU) que pour des visites très courtes”. “Le secrétaire général et les responsables” des Nations unies “sont souvent en contact avec le gouvernement israélien”, a aussi fait valoir Stéphane Dujarric.

Après avoir rencontré Donald Trump à Washington, le Premier ministre israélien s’est entretenu à New York avec l’ambassadrice américaine à l’ONU Nikki Haley et avec le secrétaire américain au Trésor, Steve Mnuchin.

Il est attendu vendredi en Israël pour affronter des réalités domestiques qui mettent son long règne en péril. Au total, six enquêtes visent directement ou indirectement M. Netanyahu ou des membres de son entourage.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.