DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Muguruza chute à Indian Wells, Kvitova se fait peur

Vous lisez:

Tennis: Muguruza chute à Indian Wells, Kvitova se fait peur

Tennis: Muguruza chute à Indian Wells, Kvitova se fait peur
Taille du texte Aa Aa

L’Espagnole Garbine Muguruza, N.3 mondiale, a mordu la poussière dès son entrée en lice vendredi à Indian Wells, tandis que la Tchèque Petra Kvitova a dû batailler pendant plus de trois heures pour atteindre le 3e tour.

Muguruza est tombée de haut face à l’Américaine Sachia Vickery qui s’est imposée en trois sets 2-6, 7-5, 6-1.

Vickery, 100e mondiale, n’avait jamais battu jusque là de joueuses du top 10, mais elle a fait craquer son adversaire, pourtant bien plus expérimentée qui restait sur deux résultats probants, une finale à Doha et une demi-finale à Dubaï.

“J’ai fait trop d’erreurs et elle en a bien tiré profit”, a regretté Muguruza qui n’avait plus perdu face à une joueuse avec un classement aussi élevé depuis Wimbledon 2016.

“Je me suis battue sur chaque point, je suis passée souvent prêt de ce genre de victoire importante dans une carrière, mais j’y suis enfin arrivée, c’est le plus beau jour de ma carrière”, a de son côté insisté Vickery.

Au prochain tour, elle aura fort à faire, puisqu’elle sera opposée à la Japonaise Naomi Osaka qui a éliminé d’entrée la Russe Maria Sharapova et qui a fait chuter vendredi la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-3, 6-2.

Si la N.1 mondiale Simona Halep a connu une entrée en matière paisible face à la Tchèque Kristyna Pliskova (N.77) 6-4, 6-4, Petra Kvitova est passée tout près de la catastophe.

Il lui a fallu 3 h et 17 minutes, soit le match le plus long de la saison sur le circuit féminin, pour battre la Kazakhe Yulia Putintseva 6-7 (4/7), 7-6 (7/3), 6-4.

- Monfils se carbonise

Elle a fini la rencontre avec 78 fautes directes et 18 double fautes!

“Je ne comprends pas ce qu’il s’est passé, il y a eu beaucoup de hauts et de bas durant ce match, je n’ai pas produit mon tennis des dernières semaines”, a-t-elle constaté.

Kvitova est la joueuse en forme du moment: la 9e mondiale a remporté coup sur coup les tournois d Saint-Pétersbourg et de Doha et a signé vendredi sa 14e victoire de suite, record personnel égalé.

Côté français, Kristina Mladenovic, 15e mondiale, a battu l’une de ses bêtes noires, l’Australienne Samantha Stosur (N.46) en deux sets 7-5, 7-5.

Au prochain tour, elle sera opposée à la Chinoise Wang Qiang (N.55) qui, après avoir éliminé la Suisse Timea Bacsinszky au 1er tour, a surpris la Belge Elise Mertens (N.22) 4-6, 6-3, 6-3.

Dans le tournoi messieurs, Gaël Monfils (N.42) a dominé l’Australien Matthew Ebden, 78e au classement ATP, 6-3, 6-3.

Mais “la Monf” qui enchaîne son cinquième tournoi en un mois et demi, montre des signes de fatigue.

“Je ne cache pas que je me carbonise. Mais si je ne joue pas, je vais descendre (au classement ATP) et il faut très bien jouer pour monter”, a-t-il expliqué, en rappelant que son objectif était d‘être tête de série à Roland Garros (27 mai-10 juin).

Pierre-Hugues Herbert, 93e mondial, s’est qualifié pour le 2e tour en venant à bout de son compatriote Gilles Simon (N.70) 6-7 (8/10), 7-6 (7/5), 6-3.

Nicolas Mahut (N.101) a lui été dominé par l’Indien Yuki Bhambri, 110e mondial et issu des qualifications comme lui, 7-5, 6-3.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.