DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort du "comptable d'Auschwitz" Oskar Gröning

Vous lisez:

Mort du "comptable d'Auschwitz" Oskar Gröning

Mort du "comptable d'Auschwitz" Oskar Gröning
Taille du texte Aa Aa

Le criminel de guerre nazi Oskar Gröning, dit le “comptable d’Auschwitz”, est mort à l‘âge de 96 ans, ont annoncé lundi des médias allemands, citant son avocat.

Un porte-parole du Parquet de Hanovre (nord), Oliver Eisenhauer, a indiqué à l’AFP avoir été informé du décès par l’avocat de cet homme condamné en 2015 à 4 ans de prison pour complicité dans la mort de 300.000 Juifs, sans pouvoir le confirmer officiellement.

“La seule chose que nous ayons est une lettre de son avocat selon lequel il serait mort”, a dit M. Eisenhauer, expliquant “ne pas encore disposer” d’un certificat de décès qui doit être adressé par la mairie aux autorités judiciaires, ce qui peut prendre plusieurs jours.

Le quotidien régional allemand Hannoversche Allgemeine Zeitung puis la chaîne de radio-télévision publique NDR avaient annoncé ce décès, citant l’avocat. Selon l’hebdomadaire Der Spiegel, l’ancien SS est mort vendredi à l’hôpital.

Oskar Gröning fait partie des tout derniers anciens nazis à avoir répondu de leurs actes devant les tribunaux, plus de 70 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale.

Lors de son procès, l’homme avait présenté ses excuses et évoqué une “faute morale”.

Fin 2017, la justice allemande avait ordonné son placement en détention mais le vieillard avait tenté tous les recours pour échapper à la détention. Il avait même déposé une demande de grâce. Ses efforts furent vains, mais la justice n’avait pas mis sa menace à exécution.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.