DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

PSG: Al-Khelaïfi et Henrique seraient au Brésil pour voir Neymar

Vous lisez:

PSG: Al-Khelaïfi et Henrique seraient au Brésil pour voir Neymar

PSG: Al-Khelaïfi et Henrique seraient au Brésil pour voir Neymar
Taille du texte Aa Aa

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi et le directeur sportif du club Antero Henrique sont arrivés au Brésil, où ils vont rendre visite à leur attaquant vedette Neymar, en pleine rééducation après son opération du pied droit, avancent TF1 et Le Parisien lundi.

Contacté par l’AFP, le club n’a pas souhaité réagir ni confirmer cette information. Selon TF1 et Le Parisien, les deux dirigeants doivent visiter la fondation créée par Neymar et son père à destination des jeunes défavorisés, à Praia Grande, dans l’Etat de Sao Paulo.

Ils sont aussi attendus auprès de Neymar, à Mangaratiba, près de Rio de Janeiro, où le Brésilien poursuit sa rééducation après son opération du pied droit.

Cette visite intervient après une série de rumeurs sur l’avenir de Neymar au PSG, affaibli par sa sèche élimination en Ligue des champions contre le Real Madrid. La presse espagnole a ainsi évoqué l’hypothèse d’un départ du Brésilien.

Neymar s‘était blessé le 25 février lors du choc contre l’Olympique de Marseille et avait manqué le 8e de finale retour contre le Real le 6 mars. Début mars, il s’est fait opérer au Brésil du cinquième métatarsien, un os du pied droit, par le médecin de la sélection Rodrigo Lasmar.

Son objectif est de revenir en forme pour la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet) avec la Seleçao.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.