DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terrain envahi à Lille: 9 personnes en garde à vue

Vous lisez:

Terrain envahi à Lille: 9 personnes en garde à vue

Terrain envahi à Lille: 9 personnes en garde à vue
Taille du texte Aa Aa

Neuf personnes ont été placées en garde à vue jeudi matin dans le cadre de l’enquête sur l’envahissement du terrain à Lille samedi par des supporters au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq, a-t-on appris auprès du parquet.

Elles ont été placées en garde à vue à Lille pour “entrée sur une aire de jeux portant atteinte à la sécurité des biens et des personnes” et “provocation à la haine ou à la violence lors d’une manifestation sportive”, a affirmé le parquet de Lille.

Selon une source proche du dossier, les interpellations ont eu lieu à 06H00 par la sûreté urbaine de Lille.

Samedi soir, des supporteurs ont envahi la pelouse à l’issue du match contre Montpellier (1-1). Ils ont tenté de s’en prendre à des joueurs et ont scandé leur colère: “Si on descend, on vous descend”.

Le lendemain le parquet avait ordonné d’office l’ouverture d’une enquête de flagrance confiée à la sûreté urbaine de Lille et, quelques heures plus tard, une plainte pour violences aggravées, dégradations de biens et menaces de mort avait été déposée par le club nordiste.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.