DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ex-espion empoisonné: la Russie va "bien sûr" expulser des diplomates britanniques annonce Lavrov

Vous lisez:

Ex-espion empoisonné: la Russie va "bien sûr" expulser des diplomates britanniques annonce Lavrov

Ex-espion empoisonné: la Russie va "bien sûr" expulser des diplomates britanniques annonce Lavrov
Taille du texte Aa Aa

La Russie va “bien sûr” expulser des diplomates britanniques en riposte à l’expulsion de 23 de ses diplomates décidée par Londres suite à l’empoisonnement d’un ex-agent double russe réfugié en Angleterre, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie russe.

“Nous allons bien sûr le faire”, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, interrogé à Astana, au Kazakhstan, sur la réponse de Moscou aux sanctions britanniques.

M. Lavrov avait déjà affirmé jeudi que Moscou expulserait “obligatoirement” des diplomates britanniques après l’annonce mercredi par Theresa May de l’expulsion de 23 diplomates russes et le gel des contacts bilatéraux avec la Russie.

Tout en dénonçant la position de Londres comme “absolument irresponsable”, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué jeudi que l’intensité de la riposte russe sera décidée in fine par le président Vladimir Poutine, actuellement en campagne électorale avant la présidentielle de dimanche.

Londres, Berlin, Paris et Washington ont publié un communiqué commun affirmant que la responsabilité de Moscou était la seule explication “plausible” dans l’empoisonnement le 4 mars de l’ex-espion russe Sergueï Skirpal et de sa fille dans le sud de l’Angleterre à l’aide d’un agent innervant militaire.

La Russie clame son innocence et dément catégoriquement l’existence du programme d’armes chimiques “Novitchok”, l’agent toxique mis en cause par les autorités britanniques dans cet empoisonnement.

La Russie a également annoncé préparer “des mesures de représailles” envers Washington à la suite des nouvelles sanctions américaines en réponse à l’ingérence présumée de Moscou dans l‘élection présidentielle américaine de 2016 et à plusieurs cyber-attaques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.