DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mexique: Lopez Obrador officiellement candidat à la présidentielle

Vous lisez:

Mexique: Lopez Obrador officiellement candidat à la présidentielle

Mexique: Lopez Obrador officiellement candidat à la présidentielle
Taille du texte Aa Aa

Le vétéran de la gauche mexicaine Andres Manuel Lopez Obrador a officiellement déposé vendredi sa candidature à l‘élection présidentielle, pour laquelle il est le favori des sondages, promettant une transformation du pays.

M. Lopez Obrador, 64 ans, se présente pour la troisième fois à la présidentielle, cette fois à la tête d’une coalition dirigée par son parti Morena, associé au parti Rencontre sociale (droite) et au Parti du Travail (gauche).

“J’appelle tout le peuple du Mexique à transformer la vie publique du pays” a lancé le candidat à ses partisans après avoir déposé sa candidature devant les autorités électorales.

Vêtu d’un costume sombre et d’une cravate rouge foncé, Lopez Obrador a répété quelques-unes de ses promesses de campagne dont celle de s’attaquer aux “causes de la violence” ou créer un code de conduite pour le “bien-être de l‘âme”.

Il a également promis d’organiser “tous les deux ans, une consultation citoyenne pour savoir si l’on souhaite qu’il reste à la présidence”.

Le candidat a assuré qu’il voulait “rester dans l’Histoire comme un des meilleurs présidents du Mexique” et que cette troisième candidature serait “la dernière”.

M. Lopez Obrador, surnommé AMLO, sera opposé à José Antonio Meade, le candidat du parti au pouvoir (PRI, droite) – actuellement troisième dans les sondages -, et à Ricardo Anaya, candidat d’une alliance entre le Parti action nationale (PAN, droite) et deux partis de gauche, le Parti de la révolution démocratique (PRD) et le Mouvement citoyen.

Trois candidats indépendants cherchent à entrer dans la course, mais ils doivent encore faire valider les signatures nécessaires à leur participation.

M. Lopez Obrador, originaire de l’Etat de Tabasco (sud), a été maire de Mexico entre 2000 et 2005. Il a échoué à deux reprises à la présidentielle, face à Felipe Calderon (2006-2012) puis Enrique Peña Nieto (2012-2018).

Sa popularité actuelle repose en partie sur le rejet des partis touchés par des scandales de corruption, notamment le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) du président Peña Nieto.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.